Devoir d’invention : pastiche de zola.

Pages: 7 (1513 mots) Publié le: 16 février 2012
J'ai voulu décrire la vie de la bourgeoisie, habitant dans des grandes demeures, des châteaux surplombant le bas monde, dans une ville modeste.

La maison bourgeoise, construite après 1828, située sur une colline, au beau milieu de la France, dans une petite ville. Colline du Cugnet.

Dans ce quartier, un grand portail vert en fer forgé surplombé d’un porche orné de vieilles tuiles dorées. Al’entrée une petite maisonnette, habitée par le gardien, un petit potager. Un vaste parc, arboré de toutes sortes de plantes rares et mystérieuses. Une allée de gravier blanc et brillant, menant à la grande maison. A droite de la maison, dans le parc, une serre. Elle est destinée, à la culture, de légumes et de fruits, pour Monsieur de Rocheville. La façade avec des fenêtres, des volets en ferbleu, un garde-fou en chêne, et de l’ampélopsis grimpant sur le crépi usé, et sale. Une véranda en rotonde. Deux tours, dont un pigeonnier et une tourelle d’escalier. Une terrasse, abritée par un toit reposant sur des colonnes, en marbre blanc. Des tomettes noires et blanches. Il y a la voie ferrée juste a coté du parc, de quatre hectares. Une grande double porte vitrée. Des grilles en fer, pourprotéger les vitres. Un grand hall, avec des tableaux de la famille de Rocheville. A droite, un petit salon, une table en verre, des chaises canées. Un petit canapé, et une porte, donnant sur la terrasse. A gauche, le grand salon, avec des gros fauteuils rouges, une cheminée monumentale. Une grande table. A coté, la cuisine, avec un grand plan de travail en métal noir, et huileux, un four àl’ancienne, et son foyer. Une table de boucher. Dans le hall, un escalier, majestueux, desservant toutes les chambres, dont celle du maître. Un étage au dessus, c’est l’étage des bonnes, des hommes et des intendants. Il y a une vue magnifique, sur le Canal, et sur les marchés, sur des bidonvilles pour les pauvres. Il est midi, le soleil est au zénith.

Dans la voiture à cheval, Monsieur de Rocheville, etson nouveau valet, sont sur le point d’arriver dans la demeure bien connue des Rocheville. Arrivée, a l’entrée, Monsieur de Rocheville descendit, il avait bonne allure. Le valet, Louis, descendit par le coffre, ferma la porte, puis vint se poster devant son nouveau maître.
- Suivez-moi, dit Monsieur de Rocheville, Je vais vous faire visiter les lieux.
Le valet, fit un mince sourire, puis desportiers, ouvrirent le portail, lourd et imposant. Monsieur de Rocheville avança. Louis, regardait les yeux émerveillés, par tant de beauté, il se dit qu’il n’avait jamais vu de maison comme celle-ci. En bas, tout était lugubre, et sale, un autre monde, se disait-il. Il contempla tout, en buvant les indications de son maître, tout en marchant. La maison du gardien, petite, mais si mignonne, elleavait les volets rouges, puis à chaque fenêtre étaient posés si bien, des pots de fleurs, en harmonie avec le décor. Un petit potager, avec des sortes de légumes, jamais vus auparavant, attirait l’œil de Louis, fronçant les yeux, tellement toute cette parade de bonnes choses, l’éblouissait. Tout en avançant, le valet de Monsieur de Rocheville, sentait tous les arômes que dégageaient les fleurs et leslégumes. Il souriait, se disant qu’il était tombé sur la bonne personne, le bon emploi. En arrivant dans la cour, c’était comme si Louis marchait sur des petits nuages, tellement les graviers étaient blanc, sans un seul feuillage. En tournant la tête, il voyait la vue, la vue, sur le bas monde social, il voyait sa petite maisonnée, avec son petit jardin, il pleuvait là-bas. Le jeune homme,soupirait de bonheur. Pensant à sa vieille mère, qui faisait sans cesse le ménage. Maintenant, il faisait parti du personnel du Comte. Il repensait, à la vue que lui avait de chez lui, il voyait un seul château, puissant sur la haute colline, que les rares rayons du soleil, illuminait, faisant rayonner les gouttes de pluies restantes, sur l’ampélopsis recouvrant la façade noire et défraichie de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ecriture d'invention, pastiche du cid.
  • Devoir d'invention
  • Devoir d'invention
  • Devoir d'invention
  • Sujet d'invention sur la methode de zola
  • Ecriture d'invention, germinal
  • Devoir d'invention george dandin
  • Suite andromaque, devoir d'invention

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !