Devoir

1080 mots 5 pages
En cette période de campagne électoral , rire des hommes politique est devenu monnaie courante , le succès des guignol de l’infos ou politique et humour son mêlés nous montre bien l ‘engouement des français à parodier les politiques . ce que nous démontre bien jean marc Moura dans « quelle politique du rire ?’ article tiré du quotidien le monde de mai 2010 , ou il analyse les causes qui poussent les français à se moquer des politiques .
Dans un autre texte de la même année « quand les politiques bouffent du bouffon» b.icher et G renault réfléchissent aux pression qu’exerces les politiques sur les comiques.
Pierre Deproges en 1986 , comique français qui à travers son sketch « la démocratie»nous poussent à nous interroger sur notre régime politique après l‘assassinat du premier ministre suédois .
Le dernier document est un dessin humoristique de Siné paru en une du journal «hebdo siné ‘ sur son engagement politique contre les partis de droite ..
Quel est le liens entre la politique et l ‘humours ?

le rire est quelque chose d’important dans notre société actuelle , comme nous le montre jean marc Mourra, l’humour est une chose sérieuse , en opposition à la façon dont les politiques prennent leur rôles avec un sérieux monacal , ce rire peut être vue comme une sanction des français pour des politiques qui se conduisent de plus en plus mal ,ex: de l’affaire DSK ou encore du Monica gate , les politiques sont des cibles parfaite car il souhaite nous offrir une image lisse et propre alors qu’il sont pleins de défauts .
Le rire est aussi un subterfuge pour s ‘éloigner du solennel des politiques mais surtout des crises qui traverse notre pays . de plus pour bruno Icher et gilles Renault, les humoristes s‘attaquent aux hommes puissant, cela fait partis d’une longues traditions française . Le rire est aussi un engagement politiques pour certains comiques , qui par leur sketches essayent de faire passer leurs engagement politique , ce que MOURA

en relation

  • devoir
    400 mots | 2 pages
  • Devoir
    714 mots | 3 pages
  • Devoirs
    16781 mots | 68 pages
  • Le Devoir
    1739 mots | 7 pages
  • Le devoir
    250 mots | 1 page
  • Devoir
    7252 mots | 30 pages
  • Devoir
    885 mots | 4 pages
  • Le devoir
    559 mots | 3 pages
  • Le devoir
    1492 mots | 6 pages
  • devoir
    570 mots | 3 pages