Devoir

428 mots 2 pages
L’Apocalypse est un livre prophétique; il semble à peine nécessaire de le dire, mais on est obligé de l’affirmer en présence des aberrations incroyables que l’explication de ce livre a fait naître. Toute prophétie de l’Écriture (2 Pierre 1:20) peut avoir dans le temps présent son accomplissement partiel, mais aucune ne s’y arrête; toutes sont en vue du temps de la fin (*). L’Apocalypse elle-même traite, par exemple dans les sept églises, de la dispensation actuelle, mais la conduit jusqu’à la venue de Christ et au rejet définitif de l’église professante, ni l’une ni l’autre n’ayant encore eu lieu. Tout ce qui suit cette venue et ce rejet, c’est-à-dire, comme nous le verrons, la troisième grande division de l’Apocalypse, ne concerne pas les temps actuels, sinon par de faibles analogies. Comme livre prophétique, l’Apocalypse traite de la ruine finale de notre dispensation et de ce qui arrivera pour que cette dernière fasse place au règne glorieux de Christ.

(*) Ce qui n’est pas «prophétie de l’Écriture» a souvent trait a des circonstances prochaines. Nous en trouvons bien des cas dans les récits bibliques.

L’Apocalypse est un livre de jugements, nous reviendrons amplement sur cette vérité. Christ s’y révèle comme juge de l’Église responsable et du monde.

À ce fait, s’en rattache un autre. L’Apocalypse est dans un sens le livre de la venue de Christ. Il ne s’agit pas, sauf occasionnellement (3:11), et dans les derniers versets du livre qui ne font point partie de la prophétie, de la venue du Seigneur pour son Église, mais de sa venue en jugement, deuxième acte de sa venue dans le Nouveau Testament. Cette venue a pour but l’établissement du règne du Seigneur et le jugement est le moyen de l’introduire.

Notons encore un fait important: l’Apocalypse est un livre symbolique. Le symbole, comme l’a dit un auteur, enferme «une pensée infinie dans une forme limitée». Il est donc nécessaire, pour nous faire saisir uun ensemble immense de vérités, que nous ne

en relation

  • devoir
    400 mots | 2 pages
  • Devoir
    714 mots | 3 pages
  • Devoirs
    16781 mots | 68 pages
  • Le Devoir
    1739 mots | 7 pages
  • Le devoir
    250 mots | 1 page
  • Devoir
    7252 mots | 30 pages
  • Devoir
    885 mots | 4 pages
  • Le devoir
    559 mots | 3 pages
  • Le devoir
    1492 mots | 6 pages
  • devoir
    570 mots | 3 pages