Devrions-nous mettre en place un registre national des délinquants sexuels accessibles au public?

863 mots 4 pages
Dans notre société, la peur face au viol et à la pédophilie est très présente. Les médias en font le sujet numéro un, ce qui créer une peur chez les habitants et surtout chez les parents. Les enfants ne peuvent plus aller s’amuser dehors, comme au temps de mes parents où ils pouvaient passer des journées complètes dehors sans problème en jouant entre amis. C’est ce qui n’est plus possible sans la présence de parents dû à la paranoïa de la population envers les prédateurs sexuels. La question se pose : Devrions-nous mettre en place un registre national des délinquants sexuels accessibles au public? La réponse est non. Ces délinquants doivent plutôt être suivit et réinséré dans la société, plutôt que de leur pourrir la vie et stresser les gens autour d’eux. La vie est assez stressante de nos jours, les citoyens n’ont pas besoin de savoir qu’un délinquant sexuelle est leur voisin, cela amènerait du stress et amènerait certaines personne à commettre l’irréparable, comme le meurtre. Ce n’est pas à la population de veiller à leur sécurité et celle de leurs enfants, mais bien aux forces de l’ordre et au gouvernement. Les deux philosophes qui seront mis à distribution pour confirmer cette thèse seront Bentham et Mill.

Tout d’abord, la pensée de Bentham appuie ma réponse, par son principe d’étendue, qui consiste à calculer les profits et les pertes envers un registre national des délinquants sexuels accessibles au public. Les prédateurs sexuels doivent absolument être réinséré dans la société et non les mépriser, puisqu’ils se sentiraient opprimé et dieu sait ce qu’ils pourraient être porté à récidiver s’ils se sentent détester. Si un registre des délinquants sexuels accessible au public est mis sur pied dans notre société, cela peut rendre la vie très stressante au voisinage du délinquant et nuire à sa propre sécurité. Les parents qui doivent vivent autour du prédateur sexuel sont plus inquiet quant à la sécurité de leur enfant, et vont toujours surveiller

en relation

  • relations presse
    64660 mots | 259 pages
  • L'impact de la violence à la télévision sur les jeunes
    36468 mots | 146 pages
  • droit penal general
    79460 mots | 318 pages
  • violence
    104841 mots | 420 pages
  • Manuel de droit musulman et arabe
    133054 mots | 533 pages
  • Methode disssertation
    45139 mots | 181 pages
  • dissertation de culture générale
    45458 mots | 182 pages
  • Droit musulman
    238327 mots | 954 pages
  • Dissertation
    48352 mots | 194 pages
  • La communication des risques
    71014 mots | 285 pages