df erer

1892 mots 8 pages
Samuel Falientin. Vous savez que notre collègue est un excentrique de premier ordre. Son exactitude en tout est bien connue. Il n’arrive jamais ni trop tard ni trop tôt, et il apparaîtrait ici à la dernière minute, que je n’en serais pas autrement surpris.
– Et moi, dit Andrew Stuart, qui était, comme toujours, très nerveux, je le verrais, je n’y croirais pas.
– En effet, reprit Thomas Flanagan, le projet de Phileas Fogg était insensé. Quelle que fût son exactitude, il ne pouvait empêcher des retards inévitables de se produire, et un retard de deux ou trois jours seulement suffisait à compromettre son voyage.
– Vous remarquerez, d’ailleurs, ajouta John Sullivan, que nous n’avons reçu aucune nouvelle de notre collègue, et, cependant, les fils télégraphiques ne manquaient pas sur son itinéraire.
– Il a perdu, messieurs, reprit Andrew Stuart, il a cent fois perdu ! Vous savez, d’ailleurs, que le China – le seul paquebot de New York qu’il pût prendre pour venir à Liverpool en temps utile – est arrivé hier. Or, voici la liste des passagers, publiée par la Shipping
370
Gazette, et le nom de Phileas Fogg n’y figure pas. En admettant les chances les plus favorables, notre collègue est à peine en Amérique ! J’estime à vingt jours, au moins, le retard qu’il subira sur la date convenue, et le vieux Lord Albermale en sera, lui aussi, pour ses cinq mille livres !
– C’est évident, répondit Gauthier Ralph, et demain nous n’aurons qu’à présenter chez Baring frères le chèque de Mr. Fogg. »
En ce moment l’horloge du salon sonna huit heures quarante.
« Encore cinq minutes », dit Andrew Stuart.
Les cinq collègues se regardaient. On peut croire que les battements de leur coeur avaient subi une légère accélération, car enfin, même pour de beaux joueurs, la partie était forte ! Mais ils n’en voulaient rien laisser paraître, car, sur la proposition de Samuel Fallentin, ils prirent place à une table de jeu.
« Je ne donnerais pas ma part de quatre mille livres dans le pari, dit

en relation

  • Mathématique de l'ingenieur
    984 mots | 4 pages
  • Cour mathematique
    5401 mots | 22 pages
  • bts poly
    37756 mots | 152 pages
  • veronika decide de mourire
    33603 mots | 135 pages
  • Cours Page 1 A 26
    14390 mots | 58 pages
  • merise slides
    9311 mots | 38 pages
  • cours complet d'optimisation continu
    42982 mots | 172 pages
  • Dimension d'ouvrage
    15158 mots | 61 pages
  • risques du crédit
    15707 mots | 63 pages
  • Cours De Beton Arme
    27484 mots | 110 pages