Diagnstic stratégique

Pages: 10 (2333 mots) Publié le: 25 juillet 2010
UNIVERSITE SAINT JOSEPH
FACULTE DE GESTION ET DE MANAGEMENT

LE MÉMOIRE DE MASTER 1 – SPECIALISATION BANQUE
ANNEE 2010

SOUS LA DIRECTION DE DR. MAROUN KHATER
PREPARE PAR – AMAL ABDELGHANI

DIAGNOSTIC STRATEGIQUE D’UNE ENTREPRISE

« Connais ton ennemi et connais toi-même, et tu pourras livrer cent batailles sans essuyer en désastre ». Guerre d’Entreprises.

SOMMAIRE :

A-INTRODUCTION

B-CONCEPT THÉORIQUE DU DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE
B1- Définitions.
B2- Objectifs.
B3- Outils.C- APPLICATION PRATIQUE DU CONCEPT DE D.S.

D- ANALYSE DE LA SITUATION PRATIQUE.

E- CONCLUSION.

A- INTRODUCTION :

L’économie libanaise:

Pour introduire l’économie libanaise, on peut dire que c’est une vraie économie de service : 70% du revenu national est assuré parles différentes activités de service, ce qui aide à combler l’énorme déficit de la balance commerciale.

Il est effectivement rare qu’une économie puisse survivre confortablement avec une économie basée sur le secteur de service , mais en effet cette politique économique est planifiée , orientée et soutenue par l’autorité politique qui a gouverné le Liban depuis une vingtaine d’années.

Cetteautorité économique assure une certaine stabilité dans les relations avec le monde et les marchés internationaux ; cette stabilité dans les relations est une condition primaire surtout que ce secteur est finement sensible à n’importe quelle crise ou fluctuation interne et externe.

La croissance de ce secteur a en fait aidé à l’élévation du niveau de la vie et ceci en développant le marché del’emploi et en stimulant de nouveaux besoins de confort ; ces besoins qui ne sont satisfaits que par l’import continu, d’où un grand besoin en devises étrangères. L’économie Libanaise est devenue une économie dépendante de l’extérieur dans l’importation des biens et des devises, ainsi que dans l’exportation des produits agricoles ou industriels.

La Dette Publique :

L’État incapable depouvoir à ses dépenses et à ses dettes, il a recours à la Banque centrale, les banques commerciales ainsi bien que les citoyens pour emprunter par l’émission de Bons de Trésors.
La dette publique est gravement une dette interne qui s’accroit de manière constante avec ses intérêts cumulés.
Cette dépendance symétrique de l’État et du secteur bancaire, en termes de financement des besoins publicset de directives réglementaires pour conserver la valeur de la monnaie nationale, cette dépendance, a valorisé le rôle des banques commerciales qui jouent en plus un rôle d’intermédiaire entre les citoyens (secteur privé) et l’ État.

Le secteur bancaire Libanais :

Malgré le sous-développement du marché financier au Liban par comparaison avec les marchés des pays développés comme lesÉtats-Unis et la Grande Bretagne, on peut vraiment signaler que le secteur bancaire est la force motrice de développement de l’économie libanaise, or il domine l’intermédiation financière et joue un rôle important dans le financement des besoins des différents secteurs et ceci en offrant une gamme diversifiée de produits de crédits (ex : Kafalat, EPH housing loan, car loans, private sector loans,crédits en coopération avec la BDL, et autres..).

Une banque libanaise est densément un intermédiaire financier qui réalise l’adéquation qualitative et quantitative entre les épargnes disponibles des déposants et les besoins de financement de divers emprunteurs.
Elle ajuste les relations commerciales entre les différents agents économiques.

Ainsi grâce aux différentes mesures adoptées...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cours sur le management diagnstic
  • Stratégique
  • Stratégique
  • Stratégique
  • Strategique
  • Strategique
  • Choix stratégiques par domaines d'activités stratégiques
  • analyse strategique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !