Diderot - pour quelles raisons est-il allé en prison

1361 mots 6 pages
TE Philosophie Avril 2010 Qu’est-ce qui a bien pu faire que Diderot soit jeté en prison suite à la publication de sa Lettre sur les aveugles_ _? On peut simplement dire sans fondements que la vérité a dérangé. En effet, c’est ce qu’on peut tout d’abord constater dans l’Addition aux pensées philosophiques : il critique la religion ouvertement, non pas en reniant l’existence de Dieu, mais en montrant l’absurdité de ce qu’on nous fait croire. Pour Diderot, la religion est un méfait de la croyance car elle tient les gens par la peur. La peur du pêché et de l’enfer, par exemple, incitent fortement les gens à suivre à la lettre ce que l’Eglise attend d’eux. Les fidèles ne sont plus que des pantins entre ses mains et elle peut continuer à contrôler le peuple. N’est-il pas fâcheux pour le pouvoir ecclésiastique qu’un certain Diderot vienne tout à coup crier sur les toits que la religion se joue des pieux ? L’Eglise nous demande de croire aveuglément, sans raisonner, alors que c’est Dieu lui-même qui nous a donné la raison. Diderot le montre très bien dans le paragraphe VIII : « Egaré dans une forêt immense pendant la nuit, je n’ai qu’une petite lumière pour me conduire. Survient un inconnu qui me dit : Mon ami, souffle ta bougie pour mieux trouver ton chemin. Cet inconnu est un théologien. » Voilà ce que Diderot à tout d’abord fait voir au grand jour et qui en a incontestablement irrité plus d’un. Dans la Lettre sur les aveugles, Diderot met en avant plusieurs thèses qui ont pu lui valoir la prison. Diderot nous parle des réflexions qu’il a pu faire grâce aux aveugles. L’intérêt d’une personne qui ne voit pas est qu’elle a le pouvoir de remettre en question des choses qui paraissent évidentes pour celui qui voit. Il cherche d’autant plus à dépouiller les hommes de leur constant sentiment de supériorité sur les infirmes : il estime que les facultés des hommes normaux n’ont qu’une valeur relative. L’aveugle est différent de nous par son corps mais les choses n’en

en relation

  • Cours sur le siècle des lumières
    938 mots | 4 pages
  • Doc A Imprimer
    2726 mots | 11 pages
  • Tavail sur le siècle des lumières
    3541 mots | 15 pages
  • L’encyclopédie, édition et subversion
    8128 mots | 33 pages
  • Jacques le fataliste
    21197 mots | 85 pages
  • Histoire Moderne
    12359 mots | 50 pages
  • Jacques le Fataliste texte int gral
    17758 mots | 72 pages
  • Diderot
    31085 mots | 125 pages
  • Dissertation sur les personnages de roman
    3689 mots | 15 pages
  • Jacques le fataliste
    13024 mots | 53 pages