Didier van cauwelaert

1243 mots 5 pages
Didier Van Cauwelaert

1

Didier Van Cauwelaert
Didier Van Cauwelaert Activité(s) Naissance Écrivain 29 juillet 1960 Nice, France français Roman, théâtre Prix Goncourt 1994 pour Un aller simple Prix du Théâtre de l'Académie française 1983 pour L'Astronome Œuvres principales • • • • • L'Astronome (théâtre, 1983) Cheyenne (roman, 1993) Un aller simple (roman, 1994) L'Apparition, 2001 L'Évangile de Jimmy, 2004 La Maison des lumières

Langue d'écriture Genre(s) Distinctions

Didier Van Cauwelaert est un écrivain français, né le 29 juillet 1960 à Nice, issu d'une famille ayant des origines belges.

Biographie
Didier Van Cauwelaert débute l'écriture à sept ans[1] . Dès son jeune âge, il se met à envoyer ses ouvrages à des maisons d'éditions et essuie de nombreux refus[1] . C'est à 22 ans en 1982, que son premier roman Vingt ans et des poussières est publié aux Éditions du Seuil. Ses trois romans suivants sont également publiés chez cet éditeur. Son roman Un objet en souffrance en 1991 marque son changement d'éditeur. Il quitte les Éditions du Seuil au profit des Éditions Albin Michel. Malgré l'obtention de divers prix tout au long de sa carrière, on retient principalement le Prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple. Il possède une œuvre riche en ouvrages, une petite vingtaine de romans, quelques pièces de théâtre et écriture de spectacles musicaux. L'auteur se qualifie de « romancier de la reconstruction »[1] . Ses ouvrages pour la plupart abordent la reconstruction d'être humains en difficultés, en souffrance. Il prétend aussi être le produit de ses livres et déclare qu'il ne faut pas voir dans ses livres le produit de sa vie. Il cite pour maîtres d'écriture de grandes figures de la littérature français et notamment Marcel Aymé et Romain Gary. Didier Van Cauwelaert a également travaillé pour le cinéma en tant que scénariste et a réalisé deux films. En mars 2009, il est candidat à l'Académie française au fauteuil de Maurice Rheims. Les Immortels lui

en relation

  • Didier van cauwelaert
    492 mots | 2 pages
  • Didier van cauwelaert
    427 mots | 2 pages
  • Didier van cauwelaert
    700 mots | 3 pages
  • 482 cauwelaert didier van
    20916 mots | 84 pages
  • Un aller simple - didier van cauwelaert
    1039 mots | 5 pages
  • Un aller simple - didier van cauwelaert
    439 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture un aller simple - didier van cauwelaert
    992 mots | 4 pages
  • Note critique: un aller simple de didier van cauwelaert
    418 mots | 2 pages
  • Un aller simple
    1829 mots | 8 pages
  • Ana u hua
    866 mots | 4 pages