Différentiel

Pages: 10 (2368 mots) Publié le: 6 avril 2012
LE DIFFERENTIEL


SOMMAIRE




▪ Définition du différentiel
1. Une avancée technique
2. Le FAST
3. Le diagramme pieuvre
4. Qu’est ce qu’un différentiel
5. Composition d’un différentiel
6. Fonctionnement d’un différentiel


▪ Cas d’utilisation du différentiel

▪ Les différents type de différentiel

1. Le différentielà glissement limité à disques
2. Le visco coupleur et ses dérivés
3. Le différentiel Torsen et ses dérivés
4. Le Varilock
5. Les différentiels à blocage commandé


▪ Le futur du différentiel

Définition du différentiel




Une avancée technique


Le différentiel mécanique fut inventé en 1827 par le mécanicien français Onésiphore Pecqueur (1792-1852). Ilfut employé dès 1860 sur les premiers véhicules routiers à vapeur.

Le FAST


Le diagramme pieuvre


Qu’est ce qu’un différentiel


Un différentiel est un organe de transmission qui entraîne deux arbres tout en leur permettant de tourner à des vitesses différentes. Intérêt du différentiel: c'est assez simple. Dans une automobile, en virage, aucune des quatre roues ne tourne à la même vitesse pourla simple raison qu'aucune d'elles n'a la même distance à parcourir. C'est le différentiel qui leur permet cette différence de vitesse.



[pic] [pic]



Composition d’un différentiel






[pic]


|rép. |désignation |rôle remarques |
|1 |Pont moteur|Assure la transmission du mouvement aux roues |
|2 |Renvoi d'angle |Entraîne le boîtier de différentiel |
| |(pignon d'attaque couronne) | |
|3 |Boîtier de différentiel |Solidaire de la couronne, il entraîne l'axedes satellites |
|4 |Axe des satellites |Libre en rotation, fixe en translation |
|5 |Satellites |Pignon libre en rotation, fixe en translation sur leur axe |
|6 |Planétaires |Pignon des demi arbres en prise avec les satellites |
|7|Arbres de roue |Solidaire des roues |


Fonctionnement d’un différentiel





Image 1 Image 2


[pic] [pic]



Sur ces deux images la motricité en provenance du moteur est représentée par la grande flèche rouge ets'exerce sur l'ensemble bleu qui entraîne les deux arbres rouge et jaune à la même vitesse :

1. Sur l'image de gauche, les deux arbres de sortie (à gauche/rouge et à droite/jaune) tournent à la même vitesse. L'effort de rotation est donc réparti équitablement et le pignon intermédiaire vert (appelé satellite) ne tourne pas.


2. Sur l'image de droite, l'arbre rouge est ralenti. Le pignonintermédiaire est alors entraîné et transfère une rotation supplémentaire à l'arbre jaune qui tourne alors à une vitesse supérieure.


Le système fonctionne de manière adaptative : lorsqu'on freine « légèrement » un des deux arbres (pincement, frottement…) la vitesse de rotation de cet arbre se trouve ralentie et la vitesse de l'autre augmente d'autant.
Ce procédé présente le désavantage detransférer le couple, c'est-à-dire l'effort en rotation, dans le même sens. Dans la plupart des cas d'utilisation, il serait plutôt souhaitable d'appliquer un couple supérieur sur l'arbre opposant la plus grande résistance, par exemple lorsque l'autre roue est posée sur du verglas.
Sous sa forme la plus fréquente le différentiel est composé d'un pignon conique (solidaire de l'arbre moteur) entraînant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Differentiel
  • Equations différentielles
  • Les equations differentielles
  • Psychologie différentielle
  • Psychologie differentielle
  • SES socialisation differentielle
  • Equations différentielles
  • Equations differentielles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !