Diisertation les ponts de rimbaud

886 mots 4 pages
LA TUNISIE Epoque coloniale



Quel est le statut politique de la colonie?
Comment est-elle exploitée?
Comment s’organise sa société?

Le statut politique de la colonie

[ Protectorat: Le terme de « protectorat » peut être employé, de manière polémique, pour désigner des régimes politiques considérés comme étant sous l'influence étroite d'États plus puissants. ]

Le 12 mai 1881, le protectorat français fut officialisé par la signature du traité du Bardo. La France ne tarda pas à abuser de ses droits et prérogatives de protecteur pour exploiter le pays comme une colonie, en contraignant le Bey à abandonner la quasi-totalité de ses pouvoirs au Résident Général de France, qui représentait à Tunis les intérêts de la République française protectrice. L'occupation eut néanmoins certains effets positifs, notamment au niveau de la modernisation du pays : la Tunisie put ainsi bénéficier du savoir-faire français en matière de réseau ferré, d'agriculture, d'industrialisation, etc. Le début du XXe siècle est marqué par les premières initiatives sérieuses contre l'exploitation coloniale du protectorat par la France. Leur répression violente conduit les mouvements nationalistes à se radicaliser et le 3 juin 1920 est créé le Parti Libéral Constitutionnel Tunisien (Parti du Destour), qui revendique l'indépendance totale du pays.
En 1932, Habib Bourguiba, un jeune diplômé en droit membre du Destour, fonde avec d'autres le journal L'Action Tunisienne, qui prône la laïcité. Ce nouveau parti fut dirigé par un bureau composé du Dr Mahmoud Materi (Président), de M. Habib Bourguiba (Secrétaire Général), et de M. Tahar Sfar, Bahri Guiga et Mohammed Bourguiba (membres). En 1938, Habib Bourguiba sera emprisonné en France pour conspiration contre la sûreté de l'État. Malgré sa libération par le régime de Vichy à la demande de Mussolini, Bourguiba ne voulut pas cautionner des régimes fascistes et lança le 8 août 1942 un appel au soutien aux troupes alliées. Cette position

en relation