Dilemme du prisonnier

746 mots 3 pages
a) Rappel théorique: le dilemme du prisonnier 1 Deux individus sont arrêtés par la police en possession d’un bien volé. Ils sont suspectés mais les preuves sont insuffisantes, à moins que l’un ou les deux avouent. Les inspecteurs les interrogent donc séparément, en leur faisant la même offre. Si ils nient tous les deux, ils auront 6 mois de prison chacun; si les deux avouent, ils seront accusés du cambriolage et condamnés à deux ans de prison; si un seul avoue et dénonce son camarade, celui qui avoue est libéré sans peine tandis que l’autre qui est dénoncé et qui nie est condamné à cinq ans de prison. La matrice des gains pour les deux joueurs s’écrit ainsi: Nier Nier Joueur 1 Avouer (0, -5) (-2, -2) (-1/2, -1/2) Joueur 2 Avouer (-5,0)

Il s’agit d’un jeu à somme non-nulle qui soulève la question de la coopération, puisque la somme des gains pour les participants n’est pas toujours la même. Chacun des prisonniers se livre à une réflexion sur les issues possibles, en considérant les éléments mis à sa disposition. Si l’autre me dénonce, et si je nie, je passerai 5 ans en prison, mais si je le dénonce, je n’y passerai que 2 ans. Si l’autre ne me dénonce pas, et si je me tais, je ferai 6 mois mais si je le dénonce, je serai libre. Quelque soit son choix, j’ai intérêt à le dénoncer. En effet, dans les deux cas, le prisonnier compare les solutions et dans la stratégie «je dénonce», il choisit de minimiser sa peine: 2 ans comparé à 5 ans si l’autre le dénonce, et pas de prison comparé à 6 mois si l’autre ne le dénonce pas. Ce choix est parfaitement rationnel, chacun poursuit son intérêt individuel. Le résultat final de ce scénario va être que les deux vont effectuer 2 ans de prison, ce qui n’est pas un optimum au sens de Pareto 2, et souligne le fait que les deux joueurs avaient intérêt à

1

L’expérience du dilemme du prisonnier a été pour la première fois modélisée en 1950, par Melvin Dresher et Merill Flood, travaillant pour la Rand Corporation. C’est à Albert.W

en relation

  • Dilemme du prisonnier
    1581 mots | 7 pages
  • Le dilemme du prisonnier
    3121 mots | 13 pages
  • Dilemme du prisonnier
    2046 mots | 9 pages
  • Le dilemme du prisonnier
    2464 mots | 10 pages
  • dilemme du prisonnier fiche de lecture
    1244 mots | 5 pages
  • Fiche de lecture - Dilemme du prisonnier
    523 mots | 3 pages
  • Theorie politique du dilemme du prisonnier comparée.
    2472 mots | 10 pages
  • Etats de synthèse
    892 mots | 4 pages
  • 05
    1072 mots | 5 pages
  • fiche
    285 mots | 2 pages