Discours de la servitude volontaire de la boétie

Pages: 6 (1369 mots) Publié le: 14 mars 2013
Loic driessen
Loic driessen
Commentaire composé
La Boétie

Etienne de la Boétie (1530-1563) écrivain bien qu’il ait était élever par un père prêtre il adhère aux idées humanistes. Il connait une avancée spectaculaire dans le monde du travail car a 23 ans il entre au parlement de Bordeaux en qualité de conseiller et écrit le fameux « Discours de la servitude volontaire » surement en réactionà la situation politique. Car à cette époque les remontrances du roi François Ier qui impose des obligations écrasantes aux peuple déjà assommer de charges révolte le jeune auteur.
Cette écrit est extrêmement virulent mais non pas sur la royauté en elle-même mais plus contre les gens qui la subissent volontairement. C’est avec des images et des paraboles que Etienne de la Boétie écrit cetteaccusation envers ce peuple qui se laisse gouverner et maltraiter par un être qui n’a rien de plus que le premier homme qui passe, ce texte est une forme de critique contre le peuple de plier l’échine alors que rien ne les obligent à le faire car la crainte et la supposer autorité des dirigeant n’a de valeur que parce que la plèbe leurs en donnent l’illusion
Ce texte oppose la servitude et la volontéde la liberté qui est représenter dans une phrase du texte, « Comment l’homme, qui est né libre, a-t-il pu abdiquer ses droits ? ». L’auteur indique clairement qu’il sait et qu’il espère aussi que la plupart sinon la totalité des autres personnes savent que l’homme est né libre et donc qu’il n’y a aucune raison pour que celui-ci soit sous le joug impitoyable d’un roi ou d’une religion etc…Ainsicette accusation commence avec le titre en lui-même « servitude volontaire », chose étrange car on pourrait croire que la servitude serait plutôt forcer ou du moins durement et involontairement accepter. Mais l’auteur ne s’est pas tromper dans ce titre car tout au long du texte il reprend l’idée que la servitude que les gens ont envers les dirigeants mit en places non pas par eux ais par de vaguesuccessions ou violences donc ils n’avaient aucunes légitimité sur le peuple car ils ne devraient en aucun cas se voir représenter par ce dirigeant. Mais l semblerait que ce peuple non seulement accepte le sort qui lui est injustement infliger mais aussi il lui donne du corps et de la force car a des nombreuses occasions l’auteur fait référence au fit que les dirigeants en place ne tirent leurspouvoirs que parce que le peuple leurs en donnent en courbant l’échine ligne 22 «  vous vous affaiblissez, afin de le faire plus fort et roide. » Les accusations ne se portent pas sur les dirigeants qui ne prennent qu’une place secondaire dans le texte et à travers le titre de la servitude volontaire mais le (s) principaux intéressés sont les petits gens du peuple.
Aussi le rapport d’autorité et deforce en complétement inverser car on pourrait croire que l’auteur va parler des pouvoirs militaires ou personnelles mais en fait il n’en est rien. Car s’est en fait le peuple qui semble détenir le réel pouvoir, car c’est du peuple que vient ce pouvoir qui donnent de la grandeur au roi, c’est ce peuple qui donnent au roi leurs bras pour construire leurs palais, supportant les guerres enfournissant les garçons pour celle-ci. La Boétie ne cesse de rabaisser le roi ou toute forme d’autorité ou plutôt de les remettre en leurs justes places, celle d’hommes n’ayant plus d’autorité sur les autres que grâce à celle donner par ceci. Aussi La Boétie ne cesse de comparer la figure d’autorité a un vil profiteur qui ne vie que grâce à l’importance que lui donne la personne ou les personnes sur qui ilse repaisse.
En rapport avec l’autorité et l’inversement des rôles il est important de signaler que toutes les figures de royauté ou toute forme de pouvoirs subis est représenter par un « il » alors que le peuple en général qu’il soit français ou de toutes autres nationalité est représenter par un « vous », une figure généralement de respect et qui permet à l’auteur de rappeler que ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours de la servitude volontaire la boétie
  • La boétie, discours de la servitude volontaire
  • Discours de la servitude volontaire la boetie
  • La boétie, « discours de la servitude volontaire »
  • Discours de la servitude volontaire, de la boetie
  • Discours sur la servitude volontaire La Boétie
  • Le discours de la servitude volontaire de la boétie
  • Discours de la servitude volontaire, etienne de la boetie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !