Discours de michel debré, devant le conseil d'état, 27 aout 1958.

1665 mots 7 pages
Commentaire de texte : Discours de Michel Debré, devant le Conseil d'état, 27 aout 1958.

Introduction :

Michel Debré (1912-1996) était un homme politique, résistant et Gaulliste. Il est la premier ministre de la V ème République, dont il contribua à rédiger la Constitution. Sous la IV ème République, Debré, docteur en droit dénonce l'impuissance du régime. Il souhaite donc rationaliser le fonctionnement du Parlement en organisant l'intervention du Gouvernement dans la procédure législative.
Nous savons que la V ème République née notamment du fait de la guerre d'Algérie que la IV ème République n'arrive pas à régler. Ainsi de Gaulle revient au pouvoir du Conseil, par une demande du président René Coty, afin de tenter de mettre fin aux conflits franco-algérien. Il se lance donc dans la rédaction de la nouvelle constitution avec quelques ministres et notamment Michel Debré qui s'inspire très fortement du discours du général de Gaulle prononcé à Bayeux le 14 juin 1944.
Le 27 aout 1958, nous sommes à la veille du référendum organisé par De Gaule afin de savoir si le peuple adopte ou non la nouvelle constitution française. Debré prononce son discours devant le Conseil d'état avec pour but d'expliquer quels sont été les objectifs des pères fondateurs. On peut dès lors se demander quels ont été les principales innovations de la rénovation ?
Nous allons donc commenter un extrait de ce discours de Michel Debré. Dans une première partie nous verrons comment la constitution du 4 octobre 1958 à vue le jour (I), puis dans une deuxième partie nous verrons qu'elles ont été les motivations pour réformer le pouvoir constituant (II).

I/ L'avènement de la Vème République due à une instabilité ministérielle, ainsi qu'à une défaillance des institutions de la Ivème.

Il convient dans un premier temps de voir que la IV ème République n'a été qu'une suite d'échec dû à une forte instabilité ministérielle (A), puis dans un deuxième temps nous verrons comment la

en relation

  • Discours de michel debré devant le conseil d'etat: 27 août 1958
    1654 mots | 7 pages
  • Commentaire du discours de michel debré devant le conseil d'etat le 27 aout 1958
    3205 mots | 13 pages
  • Droit constitutionnel
    1851 mots | 8 pages
  • Droit constitutionnel/commentaire de texte
    2144 mots | 9 pages
  • La vème république et le régime parlementaire
    4674 mots | 19 pages
  • La ve république
    1556 mots | 7 pages
  • Révision constitutionnelle de 1958
    2209 mots | 9 pages
  • Vième république
    3907 mots | 16 pages
  • Introduction discours michel debré 1958 devant le conseil consitutionnel
    512 mots | 3 pages
  • Commentaire discours de bayeaux
    3867 mots | 16 pages