Discours d’investiture de léon blum à la chambre des députés en juin 1936

Pages: 16 (3837 mots) Publié le: 14 mars 2011
Commentaire de texte :
Discours d’investiture de Léon Blum à la Chambre des députés en juin 1936

Ce texte est le discours d’investiture de Léon Blum, nouveau Président du Conseil, à la Chambre des députés le 6 juin 1936 , publié au Journal Officiel le lendemain. Léon Blum (1872-1950) se distingua d’abord comme chroniqueur littéraire dans plusieurs revues de la fin du 19èmesiècle, dont La Revue blanche. C’est l’affaire Dreyfus qui suscita son engagement. Il écrivit plusieurs ouvrages comme Stendhal et le beylisme (1914). C’est par la littérature qu’il vint à la politique : il collabora à l’Humanité de Jaurès dès ses débuts. Il a acquis une certaine expérience du pouvoir dans les fonctions de chef de cabinet de Marcel Sembat au ministère des Travaux publics, dans legouvernement Viviani en 1914-1915. Son analyse rigoureuse des 21 conditions fait de lui, au congrès de Tours un des leaders de la minorité qui se sépare des communistes et reconstruit la SFIO. Il n’en est pas le secrétaire général (c’est Paul Faure) mais le maître à penser : ses interventions à la Chambre et ses articles déterminent largement l’orientation du parti. En 1936, la SFIO devient lepremier parti du Front populaire, et Léon Blum est appelé à former le gouvernement, celui-ci n’aspirait cependant pas à la présidence du Conseil.
Le 3 mai le Front populaire remportait les élections. C’était une mince victoire en chiffre absolus, mais une large victoire politique et psychologique pour une gauche désunie depuis 1920. La formation du Front populaire en vue des électionslégislatives de 1936 était largement circonstanciée. Les ligues d’extrême droite manifestèrent le 6 février 1934 contre le régime (ce fut d’une extrême violence : 19 morts en plein Paris).La gauche y vit une réelle menace fasciste.
Après les journées de 1934, un large mouvement anti-fasciste s’était développé dans les masses populaires françaises : beaucoup de comités anti-fascistess’étaient crées dans tous les départements français. Même s’il n’était pas question pour les communistes de s’unir avec les socialistes pour la défense de la République, le parti communiste effectua un large revirement : Maurice Thorez(secrétaire général du parti communiste) déclarait le 26 juin 1934 qu’il fallait « à tout prix » réaliser « l’unité d’action » avec le parti socialiste(alors que le 1er avril1934 il comparait le parti socialiste à « une agence de la bourgeoisie dans les rangs de la classe ouvrière. »).
Le 27 juillet 1934, le parti socialiste et le parti communiste signaient un « Pacte d’unité d’action ». Le Rassemblement populaire était en route . Les radicaux rejoignaient ce dernier pour participer à la manifestation du 14juillet 1935. Le Front populaire débouchaensuite en janvier 1936 sur un programme électoral, et le 3 mai à la victoire de l’union de la gauche. Léon Blum était le premier socialiste à diriger un gouvernement dans l’histoire de la République, à noter également qu’ il était le premier chef de gouvernement d’origine juive (ce qui lui valut la remarque par Xavier Vallat député proche de l’Action française « ce vieux pays gallo- romain va êtregouverné par un fils d’Israël »). Léon Blum intégra trois femmes au gouvernement (c’était une nouveauté), et les communistes pratiquèrent le soutien sans participation.
Lorsque Léon Blum forma son gouvernement, la France était dans une mauvaise situation économique : plus tardive et moins sévère qu’à l’étranger , la France avait du mal a sortir de la crise de 1929, la productionindustrielle avait reculé et s’ajoutait à cela une politique économique désastreuse : la politique de déflation mise en œuvre par Laval . De plus, des grèves d’une ampleur considérable avaient éclaté dans les usines. Lorsque Léon Blum prononçait son discours d’investiture, la France était déjà paralysée depuis près de trois semaines. A tout cela s’ajoutait une situation internationale compromise :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Léon blum présente aux députés son programme (6 juin 1936)
  • Discours de Barrès à la chambre des députés
  • Discours de luna park, léon blum
  • Léon blum
  • Léon blum
  • Léon blum
  • Leon blum
  • Léon blum

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !