Discours

10495 mots 42 pages
J’ai particulièrement été touchée par les remarques du jury saluant le caractère novateur et passionné de ma recherche et le fait que ma thèse était riche en enseignements touchant des domaines encore peu développés en recherche scientifique. En effet, je viens du terrain et c’est emprise de toutes mes analyses et expériences que j’ai pu mener à bien cette recherche. Pas toujours facile de concilier thèse doctorale, activité professionnelle et vie familiale aussi c’est avec encore plus de bonheur que j’ai accueilli cette consécration.

M. Christian BOUCHET a soutenu le 30 avril 1994, devant l'Université de Paris IV-Sorbonne, une thèse de doctorat d'État sur Le rêve lucide. Le jury était composé de MM. les professeurs Yvon BRES (Paris VII), Claude DEBRU (Strasbourg), Pierre ETEVENON (Caen), Michel HULIN (rapporteur, Paris IV) et J.-F. MARQUET (président, Paris-IV).
Dans sa présentation orale, M. BOUCHET retrace l'historique de sa recherche sur le rêve lucide, qu'il distingue nettement du simple maintien de la conscience de veille durant le sommeil. Tout en rendant hommage à ses devanciers anglo-saxons, il insiste sur la nouveauté du caractère systématique de son enquête, qui doit mettre en évidence chez les sujets une capacité à faire du rêve lucide à volonté, cette lucidité onirique se présentant du reste selon différentes modalités. Sans vouloir aborder le problème métaphysique du rêve en général, il montre comment on peut aboutir sur cette voie à l'hypothèse d'une pluralité de consciences au sein du même sujet, ce qui n'est pas sans évoquer des thèmes analogues dans la pensée hindoue et sans renouveler la question classique du rapport entre rêve et réalité.
M. Michel HULIN salue ce travail d'une très grande ampleur—près de deux mille pages en comptant le Volume d'Annexes—et d'une incontestable originalité. Situé aux confins de la psychologie expérimentale, de la neurophysiologie, de l'ethnologie et de la métaphysique, il assume consciemment une dimension

en relation

  • discours
    1526 mots | 7 pages
  • Le discours
    874 mots | 4 pages
  • Discours
    45363 mots | 182 pages
  • Discour
    1175 mots | 5 pages
  • Discour
    897 mots | 4 pages
  • Discour
    342 mots | 2 pages
  • Les discours
    401 mots | 2 pages
  • Discours
    1783 mots | 8 pages
  • Discours
    3004 mots | 13 pages
  • Discours
    459 mots | 2 pages