Discours

1216 mots 5 pages
TRAVAIL D'ÉCRITURE

Concours de nouvelles

Au bout du de la rue la Boétie, lorsqu'on vient de la gare Saint-Lazare, on trouve le boulevard Haussmann dans lequel longent de hauts arbres verdâtre et de grands magasins qui associent souvent son nom. Cette large voie urbaine est émerveillée et ensoleillée durant les jours d'été mais lugubre et terrifiant la nuit. Il est entouré d'une forteresse d'immeubles haussmanniens qui sont assemblés par la noirceur des murs repoussants, du fait de la pollution des voitures qui y passent. Il y a là, des bouquinistes, des épiciers, des cartonniers, dont les étalages gris de poussières dorment vaguement dans l'ombre. Toute l'âme du 8ème arrondissement de Paris est là. Parmi ces structures haussmanniennes, se trouve différentes ruelles sinistres par leur étroitesse et de leur obscurité. Au sein d'une de ces ruelles, la ruelle de la Môme, sur une des vitres de la porte était écrit un nom d'homme et de femme : Bertrand et Béatrice Lefèvre, en caractère rouge. Âgé de trente-deux ans, Bertrand était d'origine de la Normandie, fils d'un père « maréchale », autrement dit, « sergent » de l'armée française et de mère alsacienne. il affectionnait davantage sa mère que son père du fait qu'il voyait sans cesse son père la battre. Ses parents sont mort de maladie mais sa mère lui avait appris l'amour que devait avoir un homme envers sa femme, c'est pour cela qu'aujourd'hui Bertrand et Béatrice s'aime passionnément. Plein de ruses et de jovialité mais faible d’esprit, Bertrand travaille difficilement en tant qu'ouvrier dans une entreprise tout près de chez lui, il considère actuellement sa femme comme l'amour de sa vie. Son époux Béatrice, âgée de vingt-neuf ans, avait pour mère une femme indigène d'une grande beauté, et un père corse qui voyageait souvent, mais cette dernière fut abandonnés par ses deux parents dans un orphelinat. C'est une femme très sentimentale et très affectueuse, son caractère a fleure de peau avait déplu plus

en relation

  • discours
    1526 mots | 7 pages
  • Le discours
    874 mots | 4 pages
  • Discours
    45363 mots | 182 pages
  • Discour
    1175 mots | 5 pages
  • Discour
    897 mots | 4 pages
  • Discour
    342 mots | 2 pages
  • Les discours
    401 mots | 2 pages
  • Discours
    1783 mots | 8 pages
  • Discours
    3004 mots | 13 pages
  • Discours
    459 mots | 2 pages