Disert

316 mots 2 pages
Iphigénie, tragédie classique de Racine écrite en 1674, à l’époque du classicisme. L’extrait étudié est tiré de l’ultime scène de la pièce, un dialogue entre Clytemnestre et Ulysse, et est plus précisément la tirade d’Ulysse, dans laquelle il annonce a la Reine de Mycènes comment s’est déroulé le sacrifice, et donc le dénouement de la pièce. En quoi ce dénouement s’inscrit-il dans le registre tragique ? Afin de répondre à cette question, nous étudierons d’abord la présence du thème de la mort et de l’horreur, puis celui de la fatalité.On peut remarquer que tout au long de sa tirade, Ulysse décrit le sacrifice avec horreur, comme nous le montre le champ lexical de l’horreur et de la terreur : « horreur-affreux-sang-terrible-frayeur ». Ceci prouve qu’Ulysse cherche a susciter l’émotion chez Clytemnestre.

De plus, Racine évoque la mort à de nombreuses reprises, comme nous le prouve le champ lexical de la mort présent dans la tirade : « mortel-funeste-laisser sa vie-mort-sinistre avenir-sacrifice ». Il essaie également ici de faire grandir l’émotion chez la mère d’Iphigénie.

Enfin, le Roi d’Itaque narre le début du sacrifice de façon épique, il utilise des hyperboles et des métaphores pour le comparer à un combat de grande envergure : « Jamais jour n’a paru si mortel à la Grèce. / Déjà de tout le camp la Discorde maîtresse / Avait sur tous les yeux mis son bandeau fatal, / Et donné du combat le funeste signal » vers 1729-1732 ; « Déjà coulait le sang, prémices du carnage » vers 1738. Ici, Racine fais encore augmenter la tension dramatique avant le dénouement.

De surcroît, le thème de la fatalité fais son apparition. Cependant, il est porté sur un tout autre personnage qu’Iphigénie et est le résultat des actions de celui-ci. En effet, Eriphile se retrouve confrontée à la conséquence de ses

en relation

  • Disert
    283 mots | 2 pages
  • Disert
    914 mots | 4 pages
  • Disert
    5205 mots | 21 pages
  • Diserter
    2611 mots | 11 pages
  • Disert
    355 mots | 2 pages
  • Disert
    13836 mots | 56 pages
  • Disert
    926 mots | 4 pages
  • Disert
    355 mots | 2 pages
  • Diserte
    947 mots | 4 pages
  • Disert
    1113 mots | 5 pages