Disertation sur le teatre

256 mots 2 pages
La lettre est l’accessoire principale de l’univers romanesque au XVIIIème siècle tous comme dans le théâtre. Le corpus, se noue autour de pièce de théâtre qui se construise autour de lalettre. Elle est l’objet autour duquel se nouent les scènes des comédies de Marivaux, Beaumarchais et celle du drame romantique de Victor Hugo. Ici la lettre va miroiter avec une intrigue amoureuse sen’est pas son contenu qui importe mais celle de l’identité des expéditeur et du destinataire. La fonction particulière de ces lettres est tous d’abord scénique puisqu’elle entraine un jeu, de plus elle aégalement une fonction dramatique.

Dans un premier temps nous allons voir le texte de Marivaux, les fausses confidences, 1737. Le texte est fait l’objet d’un jeu scénique discret puisque se sontdans les actes de Dorante « cherchant du papier », et dans le champ lexical de la lettre : « la table », « du papier », « écrire ». Cela permet la mis en place de ses élément important a la piècelors d’une représentation. De plus le texte a une valeur dramatique puisque Araminte cherche à rendre jaloux Dorante en le faisant écrire une lettre a sont rivale Dubois. Dans celle-ci elle écrit « votremariage est sûr » cela provoque des réactions cher Dorante « Comment, Madame ? », « Ciel ! Je suis perdu. » et « Je ne me trouvent pas bien, Madame. ». Cela montre a Araminte que Dorant a dessentiments pour elle mais qu’il ne les avouera pas : « Il souffre, mais il ne dit mot. Est-ce qu’il ne parlera pas ? ». Araminte n’a pas eut se qu’elle espérait avec cette lettre et Dorant est

en relation

  • Disertation sur le teatre
    2537 mots | 11 pages