Diserte

Pages: 6 (1490 mots) Publié le: 16 mars 2013
La poésie du XIX è au XXè siècle : du romantisme au surréalisme.
Exemple de mise en œuvre : proposition de R.Pages, IA-IPR de Lettres
SEQUENCE 2


La poésie du XIX è au XXè siècle : du romantisme au surréalisme


| |
|LES CHAMPS FANTASTIQUES DU REVE :|
|une exploration poétique |
|du romantisme au surréalisme. |


Problématique : Comment le rêve nourrit-il l’expression poétique du 19è au 20ès. ?

• Groupement de textes 1 : « La faculté de rêverie est une faculté divine et mystérieuse ; carc’est par le rêve que l’homme communique avec le monde ténébreux dont il est environné » (Baudelaire, Paradis artificiels).


➢ Lectures analytiques : [entre 4 et 6 dans la liste suivante]
1) Victor Hugo, « Rêverie », Les Orientales, 1829
2) Aloysius Bertrand, « Un rêve », Gaspard de la Nuit, 1842
3) Paul Verlaine, « Mon rêve familier », Poèmessaturniens, 1866
4) Lautréamont, « Chaque nuit, à l’heure où le sommeil…comme un morceau de matière mollasse… », Les Chants de Maldoror, extrait du Livre V, 1869
5) Arthur Rimbaud, « Aube », Illuminations, 1886
6) Henri Michaux, « Un homme paisible », Un certain Plume, 1938

➢ Lectures cursives et Histoire des arts : [ressources pour la classe :fichier ENT élève. A commenter dans le cahier personnel de l’élève, qui associe le carnet de bord HIDA et le journal du lecteur]
1) Victor Hugo, « Ce que dit la Bouche d’Ombre », Les Contemplations, Livre 6, « Au bord de l’infini », XXVI, vers 1à 46, 1855, et dessins-souvenirs-notes-carnets (burgs, passages, dolmen …cf. Dolmen où m'a parlé la bouche d'ombre)
2)eaux fortes de Jacques Callot et le triptyque pour piano de Maurice Ravel (1908) en regard du recueil d’A . Bertrand
3) Gérard de Nerval, Aurélia, fin du chapitre 6 et début du chapitre 7, 1853-54 et Le Rêve éveillé, de Dante Gabriel Rossetti, 1880.
4) Charles Baudelaire, « Rêve parisien », Fleurs du Mal, 1857, et quelques œuvres de Constantin Guys5) Charles-Marie-René Leconte de Lisle, « Le Rêve du jaguar », Poèmes barbares, 1862 en parallèle du Cavalier attaqué par un jaguar d’Eugène Delacroix (1855) et du Cheval attaqué par un jaguar du Douanier Rousseau (1910).
6) Jaccottet, « Tout cela qui me revient encore – peu souvent -… », A la lumière d’hiver, 1974-1976 et Regard dans l’infini III, de Ferdinand Hodler, 1903-1906.➢ Autres documents :
1) extraits de L'Âme romantique et le rêve, « Un essai sur le romantisme allemand et la poésie française », Albert Béquin, Éditions José Corti ; traductions de poèmes de Novalis et Hölderlin.
2) extraits du DVD : Lire Henri Michaux avec un certain Plume [mise en scène filmée d’une quinzaine de textes, rencontres inédites autour del’interprétation théâtrale, et aspects singuliers de l’écriture et de la personne de Michaux] .




• Œuvre intégrale : Robert Desnos, Corps et biens, Gallimard, 1930 : « le cavalier le plus avancé » (A.Breton).


➢ Lectures analytiques : [entre 4 et 6]
1) formules 122 à 133 de Rrose Sélavy
2) « P’Oasis » de L’Aumonyme
3) « Un jour qu’il faisait nuit » de Langagecuit
4) « J’ai tant rêvé de toi » de A la mystérieuse
5) « Comme un aveugle s’en allant vers les frontières… » du Poème à Florence

➢ Lectures cursives et Histoire des arts : [ressources pour la classe : fichier ENT élève. A commenter dans le cahier personnel de l’élève, qui associe le carnet de bord HIDA et le journal du lecteur]
1) extraits des Manifestes du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Disertt
  • Diserte
  • Disert
  • Disert
  • Disertes
  • Diserte
  • Disert
  • Diserte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !