Disproportion de l'homme - pascal

Pages: 6 (1443 mots) Publié le: 24 février 2011
Blaise Pascal « Disproportion de l’homme » (Pensées) Introduction
· Dans les Pensées, œuvre posthume publiée en 1670, Pascal réunit les notes qu’il destinait à l’élaboration d’une apologie (= justification, défense d’une chose, d’une institution d’une personne) de la religion chrétienne. Exercé en tant que scientifique au maniement de la logique, Pascal a pris conscience lors de sa périodemondaine (1651-1654) de l’intérêt de la rhétorique, pour persuader un interlocuteur libertin qu’il voudrait tourner vers Dieu. L’évocation des deux infinis est une illustration célèbre de cette alliance de la rigueur logique et du recours aux procédés de style. C’est pourquoi après avoir mis en évidence le schéma argumentatif du passage, nous étudierons l’utilisation que fait Pascal de la rhétoriquepour emporter l’adhésion du lecteur.

·

·

Lecture
· 72/ 199. « Que l'homme contemple donc la nature entière dans sa haute et pleine majesté, qu'il éloigne sa vue des objets bas qui l'environnent. Qu'il regarde cette éclatante lumière mise comme une lampe éternelle pour éclairer l'univers, que la terre lui paraisse comme un point au prix du vaste tour que cet astre décrit, et qu'I s'étonnede ce que ce vaste tour lui-même n'est qu'une pointe très délicate à l'égard de celui que ces astres, qui roulent dans le firmament embrassent. Mais si notre vue s'arrête là, que l'Imagination passe outre, elle se lassera plutôt de concevoir que la nature de fournir. Tout le monde visible n'est qu'un trait imperceptible dans l'ample sein de la nature. Nulle Idée n'en approche, nous avons beauenfler nos conceptions au-delà des espaces imaginables, nous n'enfantons que des atomes au prix de la réalité des choses. C'est une sphère infinie dont le centre est partout et la circonférence nulle part. Enfin c'est le plus grand caractère sensible de la toute puissance de Dieu que notre imagination se perde dans cette pensée. Que l'homme, revenu à soi, considère ce qu'il est au prix de ce qui est,qu'il se regarde comme égaré et que de ce petit cachot où Il se trouve logé, j'entends l'univers, il apprenne à estimer la terre, les royaumes, les villes, les maisons et soi-même à son juste prix. Qu'est-ce qu'un homme dans l'infini? Mais pour lui présenter un autre prodige aussi étonnant, qu'il

recherche dans ce qu'il connaît les choses les plus délicates, qu'un ciron lui offre dans lapetitesse de son corps des parties incomparablement plus petites, des jambes avec des jointures, des veines dans ses jambes, du sang dans ses veines, des humeurs dans ce sang, des gouttes dans ces humeurs, des vapeurs dans ces gouttes, que divisant encore ces dernières choses, Il épuise ses forces en ces conceptions et que le dernier objet où il peut arriver soit maintenant celui de notre discours. Ilpensera peut-être que c'est là l'extrême petitesse de la nature. Je veux lui faire voir làdedans un abîme nouveau. Je lui veux peindre non seulement l'univers visible, mais l'immensité qu'on peut concevoir de la nature dans l'enceinte de ce raccourci d'atome, qu'il y voie une Infinité d'univers, dont chacun a son firmament, ses planètes, sa terre, en la même proportion que le monde visible, danscette terre des animaux et enfin des cirons, dans lesquels Il retrouvera ce que les premiers ont donné... »

I) Étude du schéma argumentatif du passage
Pascal qui s’est assigné comme objectif de montrer à l’homme les limites de sa raison, construit son explication en trois points :

1. L’observation de la voûte céleste
· · En bon pédagogue il s’appuie tout d'abord sur ce que l’homme peutobserver par lui-même de plus impressionnant. Le spectacle de la voûte céleste dont il est obligé de convenir qu’il le dépasse.

2. L’imagination
· Puis il envisage les données que pouvait fournir l’imagination au sens scientifique, quand elle dépasse les apparences sensibles pour montrer au libertin confiant dans sa raison, les limites de la pensée conceptuelle. Notre imagination se perd dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Disproportion de l'homme blaise pascal
  • Disproportion de l'homme
  • Disproportion de l'Homme
  • Lecture analytique Disproportion de l'Homme
  • Pascal " disproportion de l'homme" fragment 230 in pensées
  • Disproportion de l'homme
  • Disproportion de l'homme
  • Disproportion de l'homme, commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !