Disserations corrigés

Pages: 25 (6212 mots) Publié le: 11 juin 2013
LYCÉE HENRI IV
2006 - 2007 CLASSES DE LS2 & LS4 CORRIGÉ DE DISSERTATION

— QU’EST-CE QU’UN CITOYEN ?

Les sciences juridiques peuvent se fixer pour tâche d’examiner la variété des modes d’acquisition de la citoyenneté, et de dégager de pratiques nécessairement diverses des constantes qui montreraient ce que sont les voies par lesquelles Cités ou Nations reconnaissent à leurs ressortissants unedignité juridique. On n’est en effet citoyen ni par hasard, ni par la volonté arbitraire de particuliers ou d’organismes privés, mais bien par la « volonté » du droit. Cependant le droit n’est jamais que la cristallisation normative et formelle d’une réalité irréductible à de strictes règles, et qui relève autant de visées communes que de projets individuels, autant de pratiques politiques que decontraintes institutionnelles. Disant ce que devrait être ce qui est, le droit dit ce qui n’est pas, mais ne suffit somme toute pas à dire ce qu’est un citoyen. C’est que l’idée de citoyenneté s’ouvre sur un horizon qui n’embrasse pas seulement un statut juridique, mais bien une « manière d’être » où se jouent, en chacun de nous, à la fois ce que nous sommes singulièrement, et une sorte d’universelque nous portons en nous – où s’expriment des consonances et s’exaspèrent des dissonances. La citoyenneté qualifie une communauté de vie et de conscience, des valeurs qui s’articulent sans se neutraliser, une « sympathie » en somme qui déborde la sphère des affects privés pour s’articuler à la réalité complexe et opaque de l’entrelacs social. En quoi chercher à comprendre ce qu’est « être citoyen», c’est tenter de comprendre la citoyenneté en excluant les deux figures partielles du subjectif et de l’objectif : du subjectif parce qu’il ne dépend pas de moi, au sens de mes aspirations particulières, de décider de ma citoyenneté ; de l’objectif, parce que les formes juridiques ne donneront jamais que les contours de la citoyenneté, sans nécessairement donner à comprendre ce qu’en est la dense« effectivité ». A travers le prisme d’un processus en devenir, la citoyenneté exprime ainsi non pas une relation formelle ou contrainte à la sphère civile, mais une tension ou une « intentionnalité » où s'expriment tout le sérieux mais aussi toute l’incertitude de nos représentations politiques.
Page 1/13

Il convient toutefois, pour s’en assurer, d’atteindre au moins trois objectifs :déterminer d’abord la façon dont un sujet, en tant que citoyen, s’intègre dans une communauté qui le dépasse mais n’en constitue pas moins son lieu propre, et l’élément de son existence historique ; et mesurer la part que chacun prend, en tant que tel, à un jeu au cours duquel il n’est possible de faire abstraction d’aucun intérêt, d’aucune entreprise, d’aucune fin. Dans une tension du citoyen à la cité sefont effectivement jour et l’opposition de l’individuel au collectif, et la différence de l’individuel à l’individuel. En quoi la question de la citoyenneté est moins celle de son schème juridique et formel optimal, que celle des pouvoirs qu’elle met en jeu, qui la traversent et qu’en retour elle mobilise. Quel est donc le rapport d’appartenance du citoyen à la Cité, et comment nousapproprions-nous ce rapport dans l’élément de ces représentations politiques, économiques, et sociales qui induisent invariablement nos conflits et notre histoire politique ? * La citoyenneté n’est pas à proprement parler un état, elle désigne une manière d’être parmi d’autres, et la condition d’une contribution au devenir politique d’une communauté. Ainsi en est-il de ses diverses figures, qui vont de laparticipation directe aux affaires de la Cité à un éloignement qui, voulu ou contraint, n’en exprime pas moins un statut social et juridique. Un régime électif censitaire exclut par exemple tels individus de la citoyenneté ou certains citoyens de certaines fonctions, mais il n’exclut personne de la communauté du travail, des échanges, et en somme de la société civile et des intérêts généraux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Corrigé disseration café
  • disseration
  • Disseration
  • Disseration
  • Disseration
  • Disseration
  • disseration
  • Disseration

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !