Dissert_Ponge_Sabrina

8732 mots 35 pages
Envoyé par Sabrina

Sujet du devoir du 17 décembre : P177 Extrait de Proêmes «introduction au Galet » : « Je voudrais écrire une sorte de De Natura Rerum. On voit bien la différence avec les poètes contemporains : ce ne sont pas des poèmes que je veux composer mais une seule cosmogonie. »
Ponge a - t - il réalisé dans le parti pris des choses ce projet de 1933 ?

Point de repères bibliographiques :

Vaste et foisonnante.
1944 Parti pris des choses tout petit recueil
1948 La crevette dans tous ses états
Fin des années 40, il publie des textes presque apposés au PPDC. Il ne veut plus donner l’impression que le texte est achevé. P. montre le travail d’écriture qui s’accomplit lors de la composition d’un texte ; ses différents états, s’inscrit dans l’art contemporain, comme Picasso et sa série de taureaux.
Proêmes le poème en prose serait un sens simplifié de ce mot ; dans le littré, livre de chevet de Ponge on a la définition suivante «prologue, entrée en matière » idée d’entrer dans la matière. Méthode : méthode de travail
1949 Le verre d’eau
Ponge est très proche de la peinture et de la sculpture il a une conception très matérielle du texte. Il réussit dans Le verre d’eau à donner matière à l’emblème de la transparence absolue Cinq Sapates accompagné d’eaux-fortes de Georges Bracq
Littré : « présent, cadeau de valeur considérable donné sous la forme d’un autre qu’il l’est beaucoup moins ».
Ponge aime l’art pictural du 17 eme ; cette idée de Sapate est très espagnole, italienne : idée baroque : à l’intérieur des choses il y a un secret à aller chercher. Si Ponge veut être un nouveau Lucrèce c’est parce qu’il cherche la nature des choses, cachées à l’intérieur d’elle ou dans le regard etc.
1952 La rage de l’expression
Les choses ne disent rien c’est à nous de comprendre ce qu’elles veulent dire.
1961 Gallimard publie pour la première fois des œuvres complètes, Le grand recueil
1965 Pour un Malherbe tjs Gallimard. Malherbe est considéré comme celui

en relation