Dissert

Pages: 6 (1284 mots) Publié le: 1 janvier 2012
Ils s'apprêtent à recevoir leurs diplômes, ils s'apprêtent à se marier. Ce ne sont que des enfants, ils sont ignorants. Tout ce qu'ils savent c'est qu'ils sont innocents, ils ne feraient pas de mal à une mouche. J'voudrais courir vers eux et leur dire : « Arrêtez ! Ne faites pas ça. C'est pas la femme qu'il te faut. C'est pas l'homme qu'il te faut. Vous allez faire des choses que vous ne pouvezmême pas imaginer, vous allez faire du mal à des enfants, vous allez souffrir comme vous ne pouvez même pas l'imaginer. Vous allez vouloir mourir. » J'voudrais courir vers eux, dans la lumière de cette fin de mois de mai, mais j'le fais pas. J'veux vivre.

Et l'on rit et l'on déconne, comme tout parait léger. Au moment des amours, au moment de s'aimer. Tout semble futile et plein d'éternité, loindes autres si près de toi, on pourrait même en crever. On pense alors à l'infini, que rien n'peut s'arrêter. Le regard vers le large, on contemple nos vieilles idées. Mais non de Dieu, comme tout est beau comme on s'était planté, de croire que rien n'pouvait plus jamais nous arriver. A nos joies, à nos peines, à tout c'qui nous ressemble. A la clarté de nos nuits au moment des amours. A ta peau, àta voix, au moment de t'étendre. A tout c'qui nous ressemble, au moment des amours...

« Et dans le cours de chacune de ses journées, son cœur descendait de sa poitrine à son ventre. Dès le début de l'après-midi, il était envahi par le sentiment que rien n'était bon, ou bon pour lui en tout cas, et par le désir d'être seul. Quand venait le soir, son désir était satisfait : seul dans l'immensitéde son chagrin, seul dans sa culpabilité sans but, seul même dans sa solitude. Je ne suis pas triste, je ne suis pas triste, se répétait-il sans cesse, je ne suis pas triste. Comme s'il avait pu réussir à s'en convaincre un jour. Ou à se duper. Ou à en convaincre les autres – la seule chose qui soit pire qu'être triste, c'est que les autres sachent qu'on est triste. Je ne suis pas triste. Je nesuis pas triste. Car sa vie aurait pu accueillir un bonheur sans limites dans la mesure où c'était une pièce vide, blanche. Il s'endormait avec son coeur au pied du lit, comme un quelconque animal domestique qui n'aurait pas fait partie de lui du tout. Et chaque matin il s'éveillait avec son coeur de retour dans le placard de sa cage thoracique, devenu un peu plus lourd, un peu plus faible, maispompant toujours. Et quand arrivait le milieu de l'après-midi il était de nouveau envahi du désir d'être ailleurs, d'être quelqu'un d'autre, quelqu'un d'autre ailleurs. Je ne suis pas triste. » ▬ Jonathan SAFRAN FOER.

" Bourré d'incertitude. Ne pas savoir quel était le chemin, ne même pas savoir s'il y en avait un et pourtant s'enfoncer sur le sentier qu'on voit à peine tracer. C'était troublant.C'était effrayent. Impossible à décrire et pourtant si commun. Peut on réellement savoir ou vont nous mener nos pas ? On tourne à gauche, on va à droite. Tout semble si certain, mais parfois, il arrive que des raccourcis nous fasse face. On les prend, on les évite. On cour, on prend la fuite. Tout est tellement illogique. Le coeur parle, la raison l'écoute. Tout n'est commander que par deuxchoses qui se dispute. Des choses qui nous font nous sentir étrange. L'écoutant parlé il se rendait compte à quel point ils étaient similaire. Troublé pour les mêmes raisons et incertain sur plus d'un points. Surtout, ils se comprenaient. Et c'était la chose qui faisait le plus de bien. Pouvoir ouvrir son coeur en étant certain que la personne à qui on le confie s'en occupera avec mille et uneattention. " LOUKAS M. COOPER. ♥

« Rien n'est plus trompeur qu'une photo : On croit fixer un moment heureux pour l' éternité alors qu'on ne crée que de la nostalgie.On appuie sur le déclencheur, et hop, une seconde plus tard, l'instant à disparu. »
Il suffit que je plonge mon regard dans le tien pour comprendre, soudainement, toute la beauté du monde.
Je l'ai regardé dans le plus profond de ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissert
  • Dissert
  • Dissert
  • Disserte
  • Dissert
  • Dissert
  • Disserte
  • Dissertes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !