dissertation 4e république

904 mots 4 pages
Les institutions de la 4ème république ont été établies pour tourner la page du régime de Vichy sans revenir aux institutions de la 3ème république rejetée par l’immense majorité du peuple français lors du référendum de 1945. L’objectif de ces institutions était de ne pas renouer avec les instabilités de la 3ème république dont les institutions n’ont pu résister à l’invasion de la France. Pourtant les Institutions de la 4ème république on été un échec qui a entraîné la révolution institutionnelle de la 5ème république. Mais l’échec de la 4ème république était inéluctable ?
La première réaction est de répondre par l’affirmative tant les institutions n’ont pas su résister à la situation politique de la pré seconde guerre mondiale. En effet, le multipartisme règne en maître les partis peinant a constituer les alliances nécessaire a l’établissement d’une politique stable et durable. Le multipartisme est accentué par la prépondérance donnée au parlement et plus particulièrement à l’Assemblée Nationale. Bien que le premier projet de 4ème république, qui prévoyait l’institution d’une chambre unique, ait échoué, le peuple s’y étant opposé par un vote négatif lors du premier référendum de 1946, les nouvelles institutions si elles ont organisé le bicamérisme ont établi la prédominance de la première chambre. Le gouvernement, ne disposant pas des armes nécessaire pour contrecarrer la toute puissance de l’assemblée et des parties, est soumis ainsi que sa politique aux fluctuations des majorités à l’assemblée nationale et les majorités fluctuent rapidement : on ne compte par moins de 22 présidents du conseil sous la 4ème république, certain ne durant pas plus que quelques jours, le plus long s’étendant sur 13 mois.
Pourtant la 4ème république a essayé, en établissant la majorité absolue pour renverser le gouvernement, de rationaliser le parlementarisme de la 3ème république. Les mesures initiales étant complétées par une loi constitutionnelle du 7 décembre 1954,

en relation

  • responsabilité gouvernemental
    4326 mots | 18 pages
  • Fiche 1 DC
    2988 mots | 12 pages
  • Dissertation juridique
    2934 mots | 12 pages
  • Figures ii gérard genette
    2581 mots | 11 pages
  • Le chef de l'état est-il pénalement responsable ?
    3008 mots | 13 pages
  • Asdf
    9600 mots | 39 pages
  • Plan De Cours Introduction Histoire Du Droit MENES Semestre 1 L1C
    3022 mots | 13 pages
  • DROIT CONSTIT TD AIX
    14507 mots | 59 pages
  • Les principes généraux de la commande publique au bénin
    1645 mots | 7 pages
  • Le gouvernement et la procédure législative ordinaire
    2905 mots | 12 pages