Dissertation CG BECQUE

2647 mots 11 pages
Dissertation : “La décision est souvent l’art d’être cruel à temps” Henry Becque

La campagne présidentielle de 2007 a été marquée par une tendance générale des candidats à promouvoir la rigueur et le « sérieux budgétaire ». De droite comme de gauche, en passant par le centre, la priorité est donnée à la réduction des déficit sous couvert de montrer du courage politique et de se sacrifier au nom de l’intérêt général. Même si ces mesures ont mis un certain temps à se mettre en place, elles sont aujourd’hui plus que jamais présentes. Les décideurs politiques, en exécutant ces politiques, s’engagent délibérément à reduire les dépenses publiques et ainsi cela se ressent sur le budget des ménages.

Cet exemple symbolise l’aspect cruel que peut contenir une décision, pour le décidé, qui peut d’ailleurs être le décideur lui même, dans le cas d’une décision personnelle. La décision est le fait d'un acteur (ou d'un ensemble plus ou moins cohérent d'acteurs) qui effectue un choix entre plusieurs solutions susceptibles de résoudre le problème ou la situation à laquelle il est confronté. Cela implique donc de trancher, de se positionner et de s’engager dans une voie que l’on pense opportune, selon les paramètres mis en jeu. Ainsi le décideur peut mettre à profit ses compétences pour établir sa décision, mais il peut également être influencé par d’autres motivations, telles que l’intérêt personnel. S’il y a présence d’un décidé, à savoir d’un ou plusieurs individus ayant confié son pouvoir décisionnel au décideur, cela peut poser problème car dès lors un conflit d’intérêt peut apparaître. Il en est de même lorsque les décidés, ou les décideurs sont multiples et dissous. Dans cette citation d’Henry Becque, rien ne précise s’il s’agit d’une décision politique, il faut donc également envisager la présence de décision privée, que ce soit en entreprise ou même des décisions personnelles. En évoquant « l’art », Henry Becque introduit un aspect émotionnel au sein de la prise de

en relation