Dissertation comparative: agamemnon et hamlet

Pages: 6 (1500 mots) Publié le: 23 mars 2012
Depuis que l’être humain vit en société, nous sommes parvenus à déceler certaines particularités dans son comportement face à ses pairs. Ce dernier semble être naturellement porté à commettre des actes jugés comme étant moralement mauvais, tel que le meurtre. En effet, bien que moralement inacceptable, commettre un homicide est «naturel» chez notre espèce, tout comme chez les autres animaux.Toutefois, certains d’entre nous semblent avant tout rechercher à travers cet acte l’assouvissement d’un désir de vengeance et une certaine satisfaction, voire un plaisir particulier. C’est donc pour cela que, dans Hamlet et Agamemnon, le meurtrier emploie la ruse pour arriver à ses fins. Trois points viennent démontrer au travers des deux pièces cette affirmation : la ruse à travers la rhétorique etdu comportement des criminels, et l’aspect de préméditation du crime commis.


La première relation que l’on peut cerner dans les deux œuvres est que le meurtrier fait usage de l’art de la rhétorique pour masquer la situation. En effet, il manie la parole avec beaucoup de précaution et de talent afin de s’attirer la faveur de la majorité. Ainsi, Clytemnestre à travers ses parolesd’inquiétude cherche à faire croire au peuple qu’elle attend avec impatience le retour son mari, pour lui montrer à quel point elle l’aime, alors qu’en réalité, elle ne veut qu’une chose ; qu’il paie pour l’assassinat de sa fille Iphigénie.[1] Hamlet, lui, à travers ses propos incompréhensibles cherche à se faire passer pour fou auprès de la cour et du peuple danois de sorte que nul ne se doute de sesintentions.

«Des calomnies, monsieur; car cette fripouille de satiriste dit ici que les vieillards ont des barbes grises, que leur visage est ridé, que leurs yeux distillent l’ambre épaisse et la gomme de prunier, et qu’ils ont une copieuse indigence d’esprit, ainsi que des jarrets très grêles. Toutes choses monsieur, que je crois très fermement et fortement, mais que je trouvemalhonnête d’écrire; car vous-même, monsieur, deviendrez aussi vieux que moi, si comme un crabe vous pouviez marcher à l’envers.»[2]

Par ailleurs, le meurtrier, à travers cette même ruse verbale, va affaiblir la victime en la mettant en confiance vis-à-vis de lui-même. Effectivement, il va s’attirer la pitié ou l’affection de sa victime de façon à se rapprocher d’elle, et d’agir au moment propice.Ainsi, dans Agamemnon, Clytemnestre se fait passer pour une femme exemplaire qui a passé ces dix longues années à attendre son mari à chaque instant du jour ou de la nuit, et une fois que Agamemnon est revenu, il ne s’est douté de rien, puisqu’il a réellement cru que celle-ci était enthousiaste de son retour. Dans l’œuvre de Shakespeare, Claudius prend pitié de son neveu, car il le croit devenu fousuite au décès tragique de son père le roi Hamlet. En somme, sans cet art de la rhétorique manié avec beaucoup de talent par Hamlet et Clytemnestre, le crime n’aurait pu être aussi bien dissimulé et exécuté.


Le second rapprochement à établir entre Hamlet et Clytemnestre est que ces deux meurtriers ont manipulé leurs victimes de façon à ce qu’elles commettent des actes qui lesdéstabiliseraient. Ainsi, Hamlet, après avoir planifié son coup :

«On joue ce soir une pièce devant le roi. / Une des scènes rappelle les circonstances, / que je t’ai racontées, de la mort de mon père. / Je t’en prie, quand tu verras cet acte en marche, / de toute la concentration de ton âme / observe mon oncle. Si son crime secret / ne se débusque pas lui-même au cours d’une tirade, / c’estun spectre damné que nous avons vu, / et mes visions sont aussi noires / que la forge du Vulcain. Examine-le attentivement, / moi, je riverai mes yeux sur son visage, / et après, nous joindrons nos deux jugements / pour apprécier son attitude.»[3],


parvient à faire faiblir son oncle Claudius dans sa mascarade, puisque ce dernier réagit effectivement assez violemment à la pièce de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etude comparative lorenzaccio/hamlet
  • Dissertation comparative
  • Dissertation comparative
  • Dissertation sur hamlet
  • Dissertation comparative
  • Dissertation comparative
  • Dissertation comparative
  • Dissertation comparative philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !