Dissertation de philosophie : l'autre

Pages: 14 (3495 mots) Publié le: 17 mars 2013
L’Autre

Introduction
Accroche : Dans l’Odyssée, Homère décrit l’épopée d’Ulysse comme une quête d’identité. En effet, il opère une boucle, partant d’Ithaque pour revenir à Ithaque, en passant par des contrées étrangères. C’est donc un voyage du même au même, où l’altérité n’est qu’une épreuve initiatique, un piège qu’il convient d’éviter. Par exemple, les Lotophages font manger aux compagnesd’Ulysse une plante qui leur fait oublier leur identité. Le héros ne doit donc pas se laisser altérer par l’Autre, et conserver son identité afin de revenir chez lui.
Ainsi, depuis l’Antiquité, la notion d’Autre, de différence est dévalorisée par rapport à la notion d’Être, d’identité, de Même. En effet, ce qui est autre, c’est tout d’abord ce qui est différent, ce qui est distinct. L’Autre,c’est l’hétérogène, le relatif, le multiple, donc, selon les philosophes de l’unité et de la totalité, c’est ce qui manque d’être. Ce qui manque d’être, c’est ce qui n’est pas défini clairement, car l’existence, c’est la limitation, l’identité, l’Être, et donc en ce sens, l’Autre, c’est le non-être.
Mais l’Autre, ce n’est pas uniquement le non-être. L’Autre, c’est aussi Autrui. Autrui, c’est un autre« moi », une autre conscience, ce qui me fait face et que je ne peux posséder. C’est une autre identité. Autrui, ce n’est pas l’autre comme relativité, multiplicité ou hétérogénéité. Autrui, c’est l’autre absolument Autre.
De fait, la notion d’Autre s’avère dépendre étroitement de la définition que l’on accorde à l’Être. Si l’Être, comme l’affirme les Anciens, c’est l’absolu, la totalité,l’unité, ou encore l’existence comme identité, alors l’Autre c’est le non-être, le manque d’être, la relativité. Mais si l’Être, comme le soutiennent les modernes, c’est la différence, la subjectivité, alors l’Autre, c’est l’Être.
Problématique : Dès lors, quel est le place de l’Autre par rapport à l’Être ?
I – Selon les philosophes antiques, les êtres sont en relation à partir de la totalité, del’Ordre, et ils ne livrent leur vérité que dans un tout où s’évanouit l’altérité. En ce sens, l’Autre c’est le non-être, ce qui est extérieur à l’être, et l’être, c’est l’intelligible, la pensée, l’intériorité. II – Or, pour les modernes, l’infini dépasse la totalité, l’unité, et l’Autre, c’est l’Être, la différence, la subjectivité ; c’est Autrui, qui est « l’absolument autre ». III – Dès lors, ilconvient de dépasser L’Être et l’Autre comme absolu incommunicable, et d’établir l’autre comme relation : le non-être participe de l’être, autrui me révèle mon identité.






I – L’Autre, c’est le non-être

Introduction partielle : Dans un premier temps, l’Autre, c’est le non-être, puisque l’Être, c’est l’existence comme délimitation, comme isolement, intériorité. Tout ce qui excèdel’intériorité, l’intelligible, l’âme, c’est le sensible, donc l’extériorité. Ainsi, l’Autre est exclu de l’Être.

A) Supériorité de l’être sur le non-être : supériorité de l’intelligible sur le sensible

Dans le Livre VI de la République, Platon donne une définition de l’Être en tant qu’être, de son essence. L’essence, c’est ce qui fait qu’une chose est ce qu’elle est, ce qui la distingue des autres.L’essence est une délimitation. Or, l’essence de l’homme, c’est la raison, ce qui en l’homme est intelligible. Ainsi, l’essence de chaque être, c’est son Idée, c’est la partie intelligible de chaque être. Les choses se distinguent donc les unes des autres en tant qu’elles ont chacune leur place au sein d’une unité, d’une totalité hiérarchiquement organisée autour de l’Idée de Bien. L’Idée de Bien, c’estun principe d’ordre et d’existence, c’est l’Être en tant qu’être. Chaque être prend donc place au sein d’une organisation. Son identité, c’est sa place au sein de la totalité. Cette organisation, cette totalité unifiée, c’est le monde intelligible. Au sein du monde intelligible, il y a une pluralité d’Idées hiérarchiquement organisées en fonction du Bien, de l’Idée absolue. Dès lors,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation sur l'autre
  • Dissertation sur l'évocation de l'autre
  • Dissertation philosophie
  • dissertation de philosophie
  • Dissertation philosophie
  • Dissertation de philosophie
  • Dissertation de philosophie
  • dissertation philosophie la

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !