Dissertation duchamp richter

2820 mots 12 pages
Analyse comparative entre Nu descendant un escalier de Marcel Duchamp (1912, Huile sur toile, 146 x 89 cm, Musée des Beaux Arts, Philadelphie) et Emma nue descendant l'escalier (1966, Huile sur toile, 200 x 130 cm, Musée Ludwig, Cologne) de Gerhart Richter :

Résumé

Analyse comparative entre "Nu descendant un escalier" de Duchamp et "Emma nue descendant l'escalier" de Richter

I) Traitement du corps

A. Couleurs et représentation B. Facture particulière C. Composition et placement du corps dans l'espace

II) Traitement du mouvement

A. Recours au mouvement B. Traduction du mouvement

III) L'espace : lieu d'action

A. Mise en scène de l'escalier

IV) Symbolique et évocations

A. Rapport au titre B. Rapport au spectateur

.......................

Le nu est un objet de représentation codifié répondant à certains critères. Or, chez Marcel Duchamp le nu ne pose pas mais est montré dans une figuration de mouvements. Il y a donc une rupture avec le code du nu classique. Cette peinture renvoie en fait aux codes de la représentation cubiste tout en s'en écartant un peu.
On y retrouve en effet des compositions, des formes, une volonté de faire valoir des géométries, des figures, deux aspects simultanés d'une figure dans l'espace. Une chose est cependant inattendue : il y a un certain dynamisme, alors que les cubistes prônent une forme figée. C'est donc en quelque sorte une contestation du cubisme. Cette volonté de saisir le mouvement renvoie au futurisme (né en Italie autour du poète Marinetti) et sera une des premières ruptures produites par Duchamp dans l'esthétique moderne

Chez Richter, l’artiste approfondi dans le champ de la peinture, en utilisant la photographie comme une source d'images d'archive ou bien comme des esquisses qui vont être utilisés postérieurement dans des outres ouvrages artistiques. C'est le cas de la photo d'une femme qui descend un escalier, de Richter,

en relation

  • Analyse d'une image de presse
    174489 mots | 698 pages
  • Fiche de lecture
    87567 mots | 351 pages
  • 28189_تاريخ الأدب الفرنسي
    87433 mots | 350 pages