Dissertation III e et IVe Républiques Française

2933 mots 12 pages
Droit constitutionnel L1 GB
Séance 9 : les échecs de la IIIème et IVème républiques étaient ils previsibles?
Introduction:
« Citoyens, j’avais dit : le jour où la République rentrera, je rentrerai. Me voici ! » Victor HUGO, de retour à Paris, gare du Nord, le 5 septembre 1870. En effet la Troisième République est le premier régime français à s'imposer et s'implanter depuis 1789. Après la chute de la monarchie absolue, la France a expérimenté et ce sans succès sept régimes politiques en 80 ans. Ces difficultés contribuent à expliquer les hésitations de l'Assemblée nationale, qui va mettre neuf ans, de 1870 à 1879, pour trouver la voie 'royale' du nouveau régime. En 1945, le contexte politique très particulier engendré après la Libération laissait à croire que la défaite de 1940 est en partie due à la faiblesse des institutions de la IIIe République : un régime faible avec des partis divisés et un personnel politique disqualifié par la défaite cuisante. Le besoin de rénovation se fait alors sentir, que ce soit dans les domaines politique, social, ou encore économique. L’ordonnance du 9 août 1944 avait rétabli la légitimité républicaine mais n'avait point résoulu la question de fond : faut-il alors réaménager ou bien rejeter les lois constitutionnelles de 1875 .Les périodes des Trois et quatrièmes Républiques représentent des phases de suprématie législative puis de suprématie exécutive, après quoi une phase d’équilibre des pouvoirs. Elles pourraient être regroupées en une seule période : la période parlementaire durant laquelle seulement deux constitutions ont été appliquées. Cependant la Troisième et la Quatrième république on été également marquées par un déséquilibre fortement prononcé des pouvoirs.Avec la succession respectivement de quatre vingt quinze gouvernements en soixante cinq ans et de vingt quatre gouvernements en douze ans, les IIIème et IVème Républiques ont connu la plus forte instabilité ministérielle de l'histoire de France.Cette situation

en relation

  • Dissert
    2417 mots | 10 pages
  • Commentaire
    8528 mots | 35 pages
  • DROIT CONSTIT TD AIX
    14507 mots | 59 pages
  • TD sur la Genèse et la jeunesse de la Veme République
    8892 mots | 36 pages
  • Methodologie Droit Constitutionnel
    11921 mots | 48 pages
  • DEUXIEME PARTIE S2 DT CONSTITUTIONEL
    12704 mots | 51 pages
  • Sujet brevet
    7578 mots | 31 pages
  • livret fac histoire 2013
    9892 mots | 40 pages
  • Historique du septennat
    25015 mots | 101 pages
  • ICES TD Droit
    51383 mots | 206 pages