Dissertation imagination

Pages: 38 (9434 mots) Publié le: 17 mars 2013
EPREUVE DE DISSERTATION DE CULTURE GENERALE D’EMLYON BUSINESS SCHOOL

La moyenne générale de l’épreuve, moyenne élevée pour une épreuve de dissertation prouve sans aucun doute que les candidats ont des connaissances et du savoir-faire et (se) sont donc bien préparés au concours. Mais ce niveau satisfaisant de culture générale et de rhétorique – la plupart savent composer un discours sur lethème étudié –, qui n'est pas qu'une teinture ou un vernis superficiel, les correcteurs l'accordent de bonne grâce, n'a pas non plus ébloui le jury au point de faire tout à fait illusion. Si les correcteurs pratiquent une notation généreuse, ils ne sont pas pour autant convaincus de la qualité réelle des copies en tant que dissertations. Car les candidats ont rarement fait le travail de méthode et deréflexion personnelle que la dissertation exige en principe. L’esprit critique et l’engagement de la pensée sont en crise depuis longtemps déjà. On a eu parfois le sentiment, cette année, qu’ils avaient carrément disparu. Le conformisme règne, l’imitation est la règle. Car, sans entrer dans l'analyse de détail d'un bilan qui n'est que partiellement (ou superficiellement) satisfaisant, il est clair,il n’est que trop clair que les séries de copies pratiquement identiques qu'il nous est donné de lire, dont les références, la construction, le style même, témoignent d'une même provenance, prouvent que la mémoire l'emporte trop souvent sur l'intelligence et que le "prêt-à-penser" tient très souvent lieu de pensée propre chez des candidats qui sont de bonne volonté mais qui manquent d'appétit oude courage intellectuel. Autrement dit, les candidats, qui ont eu affaire à un sujet, non pas facile, mais favorable (I/), ont proposé des compositions de culture générale qui ressemblent à des dissertations, mais qui n’en sont pas toujours, trop rarement même (II/). Si leur époque les excuse et que le jury comprend la situation, ce dernier ne les félicitera ni ne se congratulera pour l’affichaged’un résultat déontologiquement et docimologiquement correct, mais axiologiquement contrasté et intellectuellement discutable. Satisfaction, oui. Joie, non. I/ « L'imagination est-elle une puissance incontrôlable? » A la différence de la plupart des sujets proposés lors des sessions antérieures, la question posée cette année ne se présentait pas explicitement sous la forme d'une question mettant enrelation le thème avec une autre notion capitale ou de même valeur philosophique : le terme de puissance fait traditionnellement corps avec celui d'imagination (Pascal, Malebranche), et le mot « incontrôlable » renvoie à une notion, celle de contrôle, dont l'intérêt théorique et l’actualité pratique ne font pas de doute, mais qui était philosophiquement moins familière à la plupart des candidatsque celles, connexes, de pouvoir, de force ou de contrainte, voire d’énergie. De fait, ainsi que l’observe un correcteur, l’adjectif incontrôlable, souvent pris au sens de illimité dès lors qu’il était associé au terme de puissance, était sémantiquement difficile à… contrôler : devait-on le comprendre dans le seul sens (classique) donné par Littré, celui d’invérifiable (« Les assertions de cevoyageur sont incontrôlables »), ou bien dans le sens (moderne), où le verbe contrôler a le sens de l’anglais to control, sens que l’adjectif prend quand on veut qualifier quelque chose qu’on ne peut maîtriser, dont on perd le contrôle (« Sa voiture est devenue subitement incontrôlable ») ? L’incertitude touchant la notion de contrôle, généralement couplée avec l’in-définition de celle de puissance, aeu des effets inattendus : tout contrôle apparaissant d’emblée comme répressif, destiné ici à refouler tous les produits de l’imagination, beaucoup de candidats ont carrément perdu le bon sens. Comment pouvait-on oublier aussi facilement que le contrôle douanier des marchandises ne signifie pas systématiquement leur confiscation, qu’un contrôle des connaissances, qui vérifie ce que savent et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation L Imagination Est Plus Importante Que La Connaissance
  • Imagination
  • Imagination
  • imagination
  • imagination
  • Imagination
  • Imagination
  • Imagination

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !