Dissertation la princesse de clèves

Pages: 12 (2886 mots) Publié le: 7 juin 2010
Dissertation

Madame de La Fayette
La princesse de Clèves

Sujet :
« Aucun secret, aucun retrait, aucun détour ; nulle ressource ; tout est mis en lumière, en valeur et rien à attendre de plus ; sans doute c’est le comble de l’art, un nec plus ultra sans issue »

Vous discuterez ces propos d’André Gide sur la Princesse de Clèves (NRF, 1913, Les dix romans français que … Incidences,p151-158)

*********************

La Princesse de Clèves est considéré comme l’un des premiers romans d’analyse, plaçant son auteur, Mme de La Fayette au panthéon des grandes romancières. Le genre du roman d’amour se trouve alors renouvelé par le fait de privilégier l’analyse du sentiment amoureux et c’est bien l’expression du sentiment qui devient le moteur du récit. Ce chef-d’œuvre de lapréciosité classique relate les amours impossibles d’une femme mariée, Mme de Clèves et de Mr de Nemours, dont le conflit intérieur en est l’obstacle essentiel. Afin de décrire cette passion amoureuse, véritable sujet d’étude au cœur du XVIIe siècle, il semble se dégager une réelle transparence face aux lecteurs. Ainsi, André Gide commente cette œuvre comme n’ayant « Aucun secret, aucun retrait, aucundétour ; nulle ressource ; tout est mis en lumière, en valeur et rien à attendre de plus ; sans doute c’est le comble de l’art, un nec plus ultra sans issue ». La Princesse de Clèves se dévoile alors comme étant parcourue de personnages transparents qui se révèlent être autonomes à la trame même des états de la passion dont le destin parait comme irréversible ; et l’analyse au centre même duroman mène à une perfection certaines bien que « sans issue », s’acheminant vers un aboutissement inéluctable. Nous nous demanderons alors dans quelles mesures ce roman d’analyse prône-t-il la transparence du sentiment ? Nous nous attacherons dans un premier temps à analyser l’univocité des personnages majeurs voués à une fatalité, mais nous verrons par la suite que le mystère de la passion reste demise dans une intrigue, enfin, dans un troisième mouvement, nous nous attarderons à définir les enjeux issus d’un XVIIe siècle, éléments incontournables dans l’étude du roman.

Il est clair que le roman d’analyse psychologique semble voué à suivre le mode de la fatalité comme beaucoup de romans dont la passion, quelle qu’elle soit, enivre le héros, en prenant l’exemple de Julien Sorel dontStendhal déroule devant les yeux de son lecteur du Rouge et le Noir, le cursus infernal de la soif de pouvoir et d’ambition ; ou celui d’Anatole France à travers Les Dieux ont soif, et bien d’autres… La princesse de Clèves, quant à elle, est submergée par sa passion amoureuse d’une part mais aussi par la culpabilité d’autre part. Une ambivalence qui pousse à la non tranquillité de l’âme et donc versune fatalité pessimiste.
Le coté dévastateur de la passion prend forme sous le signe d’un sentiment que l’on subit. Le titre même de l’ouvrage dévoile le personnage au cœur de l’intrigue, cette image exemplaire et symbolique du conflit intérieur susceptible de ronger l’âme humaine. Le pacte au lecteur, révèle même un narrateur qui semble adopter les règles de l’écriture des mémoires, c'est-à-diresous le mode d’une sorte de chronique grâce à l’insertion d’un « je » narrateur, outil clé de l’authenticité des dires et cela dans le but de respecter les règles d’or de la Poétique d’Aristote dont la fiction devait respecter le fait d’instruire et de plaire. La présence du narrateur semble alors transparente par la prolifération des expressions hyperboliques, par l’intrusion explicite del’insistance narrative à travers l’appréciation personnelle ou encore l’insertion de remarques incidentes dont la formulation trahit une sympathie évidente pour les personnages. F. Gevrey explique même dans L’esthétique de Madame de La Fayette : « La narratrice n’est pas absente de son récit, elle n’en élimine pas toute sentence et tout jugement moral, mais elle distille ces jugements en tenant compte...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation de la princesse de clèves
  • Dissertation princesse de clèves
  • Dissertation la princesse de clèves, lettre 81
  • La princesse de clèves
  • La princesse de cléves
  • Princesse de cleves
  • Princesse de clèves
  • La princesse du cléves

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !