Dissertation le beau selon gauthier

1027 mots 5 pages
Dissertation: Le Beau selon Théophile Gauthier

Sujet : « Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien; tout ce qui est utile est laid, car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants comme sa pauvre et infirme nature » (Théophile Gautier)

De nos jours, beaucoup d'objets garnissent nos musés, jadis considérés comme utiles, ils sont aujourd'hui jugés comme beaux. Qu'ils soient vases, statues, peintures, ils n'avaient principalement pour but que d'être pratiques. Il apparaît donc que lorsque l'utilité a disparu, la beauté prend sa place. Mais alors, la beauté qui se traduit dans le regard de chacun, n'est-ce qu'une aberration ? Et bien non, ces objets se trouvaient non seulement pratiques, mais aussi d'une grande beauté, souvent enfouie sous cette praticité. Et une fois cette utilité enfuie, seule la beauté est mise en avant, et cela donne l'impression que ces deux concepts sont divergents, voir discordants

Théophile Gautier nous confirme cette impression au travers de cette citation extraite de la préface de son roman Mademoiselle de Maupin (1835).

Voilà ce que Gautier défend, le fait que le beau soit au service des intérêts de l'esprit, la beauté étant quelque chose de personnel, chacun a des aspirations différentes, reconnaître la beauté dans une œuvre ou un objet quel qu'il soit ne peut apporter qu'une satisfaction intime et personnelle. Cela n'apporte rien de vraiment utile, juste un contentement respectif, et qui peut prétendre trouver une utilité dans le Beau, l'utilité du bonheur ? Si le seul intérêt du beau n'est que parvenir à un ravissement intérieur, une notion de bonheur quel est le soucis ? N'est-ce pas là le but premier de la vie, de parvenir au bonheur ? Bien sûr que oui, le bonheur est le but ultime de la vie. Cependant, le contentement apporté par le beau à travers l'Art, puisque c'est ce dont Gautier parle, ne génère seulement qu'une émotion ce qui n'a pas de sens

en relation

  • Gauthier affirme : « il n’y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien. ». selon vous la poésie peut-elle cependant prétendre être utile à quelque chose ?
    1291 mots | 6 pages
  • Le poete
    3910 mots | 16 pages
  • Seules comptent les œuvres qui nous obligent à voir un monde que nous préférons ignorer ; à voir aussi en nous, à découvrir nos propres abîmes, nos tentations et nos abus
    1736 mots | 7 pages
  • Dissertation eluard
    10523 mots | 43 pages
  • Dissertation sur l'impact du roman
    3063 mots | 13 pages
  • JOURNAL AVRIL 2015
    4004 mots | 17 pages
  • Anthologie des mouvemenst poétique
    5207 mots | 21 pages
  • Etudiant
    7361 mots | 30 pages
  • Article JC Vigato
    9700 mots | 39 pages
  • Bien utiliser les citations dans un concours
    42569 mots | 171 pages