Dissertation Le destin du code civi imp

1516 mots 7 pages
Le destin du code civil
Napoléon affirmait « Ma vrai gloire n’est pas d’avoir gagné quarante batailles; Waterloo effacera ce souvenir de tant de victoires; ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement c’est mon code civil »
Le code civil est un code juridique réunissant les dispositions législatives et réglementaires relatives au droit civil qui régit les relations entre les particuliers. Ce code civil s’inscrit dans une longue histoire de codification qui nait avec le premier code, celui d’Hammurabi.
Le code civil est rédigé par quatre grands juristes : Portalis, Mallevile,
Tronchet et Bigot de Préameneu et promulgué par Naopoélon Bonaporte, initiateur de ce code, le 21 mars 1804.
Ce fameux texte juridique est en réalité une réponse au courant révolutionnaire qui prônait l’écriture des règles de droit pour assurer l’égalité des individus devant la loi. A travers cet écrit juridique qui apparait comme une conciliation entre les pensée de l’ancien régime et les idées révolutionnaire, se fait ressentir une volonté d’unification du droit civil français. Le code civil est un texte très novateur qui s’apparente a l’époque comme un nouveau contrat social.
Le destin du code civil suppose de s’intéresser a sa portée dans le temps, le destin se définissant comme le sort d’une personne ou d’une chose en tant qu’il résulte de forces extérieures invincibles.
On s’intéressera ici au code civil français et a son évolution depuis sa création en 1804.
Le code civil a t-il toujours la même aura qu’a l’époque de sa création ?
Le code civil a connu une gloire incontestée jusqu’à la fin du XIXème (I), mais connait aujourd’hui une période de déclin relative (II)

1 sur 5

I.

La gloire du code civil

A la l’époque post révolutionnaire dans laquelle le code s’inscrit, la société française voue un culte a la codification (A), l’influence de ce code depasse les frontières française jusqu’a acquérir un rayonnement mondial (B)
A. Le culte du code
Avant la revolution de 1789, la

en relation

  • Bail
    55162 mots | 221 pages
  • Dissertation : Le principe d’unité du patrimoine est-il toujours d’actualité ?
    77501 mots | 311 pages