Dissertation les fleurs du mal

Pages: 8 (1786 mots) Publié le: 25 février 2011
Scène IV

ÉLIANTE, PHILINTE, ACASTE, CLITANDRE, ALCESTE, CÉLIMÈNE, BASQUE.

ÉLIANTE
Voici les deux marquis qui montent avec nous :
Vous l’est-on venu dire ?

CÉLIMÈNE
Oui. Des sièges pour tous.
(à Alceste.)
Vous n’êtes pas sorti ?

ALCESTE
Non ; mais je veux, Madame,
Ou pour eux, ou pour moi, faire expliquer votre âme.

CÉLIMÈNE
Taisez-vous.

ALCESTE
Aujourd’hui vous vousexpliquerez.

CÉLIMÈNE
Vous perdez le sens.

ALCESTE
Point. Vous vous déclarerez.

CÉLIMÈNE
Ah !

ALCESTE
Vous prendrez parti.

CÉLIMÈNE
Vous vous moquez, je pense.

ALCESTE
Non ; mais vous choisirez : c’est trop de patience.

CLITANDRE
Parbleu ! je viens du Louvre, où Cléonte, au levé,
Madame, a bien paru ridicule achevé.
N’a-t-il point quelque ami qui pût, sur ses manières,D’un charitable avis lui prêter les lumières ?

CÉLIMÈNE
Dans le monde, à vrai dire, il se barbouille fort ;
Partout il porte un air qui saute aux yeux d’abord ;
Et lorsqu’on le revoit après un peu d’absence,
On le retrouve encor plus plein d’extravagance.

ACASTE
Parbleu ! s’il faut parler des gens extravagants,
Je viens d’en essuyer un des plus fatigants :
Damon, le raisonneur, quim’a, ne vous déplaise,
Une heure, au grand soleil, tenu hors de ma chaise.

CÉLIMÈNE
C’est un parleur étrange, et qui trouve toujours
L’art de ne vous rien dire avec de grands discours ;
Dans les propos qu’il tient, on ne voit jamais goutte,
Et ce n’est que du bruit que tout ce qu’on écoute.

ÉLIANTE, à Philinte.
Ce début n’est pas mal ; et contre le prochain
La conversation prend un assezbon train.

CLITANDRE
Timante encor, Madame, est un bon caractère.

CÉLIMÈNE
C’est de la tête aux pieds un homme tout mystère,
Qui vous jette en passant un coup d’œil égaré,
Et, sans aucune affaire, est toujours affairé.
Tout ce qu’il vous débite en grimaces abonde ;
À force de façons, il assomme le monde ;
Sans cesse il a, tout bas, pour rompre l’entretien,
Un secret à vous dire, etce secret n’est rien ;
De la moindre vétille il fait une merveille,
Et jusques au bonjour, il dit tout à l’oreille.

ACASTE
Et Géralde, Madame ?

CÉLIMÈNE
Ô l’ennuyeux conteur !
Jamais on ne le voit sortir du grand seigneur ;
Dans le brillant commerce il se mêle sans cesse,
Et ne cite jamais que duc, prince ou princesse :
La qualité l’entête ; et tous ses entretiens
Ne sont que dechevaux, d’équipage et de chiens ;
Il tutaye en parlant ceux du plus haut étage,
Et le nom de Monsieur est chez lui hors d’usage.

CLITANDRE
On dit qu’avec Bélise il est du dernier bien.

CÉLIMÈNE
Le pauvre esprit de femme, et le sec entretien !
Lorsqu’elle vient me voir, je souffre le martyre :
Il faut suer sans cesse à chercher que lui dire,
Et la stérilité se son expression
Fait mourirà tous coups la conversation.
En vain, pour attaquer son stupide silence,
De tous les lieux communs vous prenez l’assistance :
Le beau temps et la pluie, et le froid et le chaud
Sont des fonds qu’avec elle on épuise bientôt.
Cependant sa visite, assez insupportable,
Traîne en une longueur encore épouvantable ;
Et l’on demande l’heure, et l’on bâille vingt fois,
Qu’elle s’émeut autant qu’unepièce de bois.

ACASTE
Que vous semble d’Adraste ?

CÉLIMÈNE
Ah ! quel orgueil extrême !
C’est un homme gonflé de l’amour de soi-même.
Son mérite jamais n’est content de la cour :
Contre elle il fait métier de pester chaque jour,
Et l’on ne donne emploi, charge ni bénéfice,
Qu’à tout ce qu’il se croit on ne fasse injustice.

CLITANDRE
Mais le jeune Cléon, chez qui vont aujourd’huiNos plus honnêtes gens, que dites-vous de lui ?

CÉLIMÈNE
Que de son cuisinier il s’est fait un mérite,
Et que c’est à sa table à qui l’on rend visite.

ÉLIANTE
Il prend soin d’y servir des mets fort délicats.

CÉLIMÈNE
Oui ; mais je voudrais bien qu’il ne s’y servît pas :
C’est un fort méchant plat que sa sotte personne,
Et qui gâte, à mon goût, tous les repas qu’il donne....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation les fleurs du mal
  • Les fleurs du mal dissertation
  • Dissertation « les fleurs du mal » de charles baudelaire
  • Les fleurs du mal
  • Les fleurs du mal
  • Les fleurs du mal
  • Les fleurs du mal
  • Les fleurs du mal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !