Dissertation philo - le temps

Pages: 7 (1615 mots) Publié le: 2 janvier 2012
Dissertation : "Peut-on perdre son temps ?"

---------------------------------------------------------------------------
-------------------------
Cette question être très ambigue. L'expression "perdre son temps" peut avoir des connotations diverses : Perdre son temps signifie donc que chacun possederait un temps, qui lui est imparti, un temps limité. Mais comment concevoir ce temps ? Cetemps dont nous pensons être pourvu, et celui qui semble nous échaper ? Mais qu'est ce que signifie vraiment "Perdre son temps" ? Et quels moyens avons-nous de perdre notre temps ? Ne serais-ce pas seulement nos sens qui nous joueraient des tours ..?

Remarquons d'abord que tous les philosophes, et, ce qui est sans doute plus significatif, tous les scientifiques, ont abordé la notion de temps demanière différente selon les époques. Il existe donc de nombreux concepts, dont certains sont parfois tout à fait opposés. Mais ce qui nous intéresse ici est le temps tel que nous le vivons, ou tel qu'il nous apparaît. En somme, il s'agit de déterminer ce que pourrait être "notre temps". D'abord, une première constatation : il est clair que nous ne ressentons pas le temps en lui-même. En revanche,notre sensibilité nous permet d'en distinguer les effets. Ainsi, nous pouvons prendre conscience que trois heures sont passées que parce que notre montre l'indique, ou que le soleil a bougé dans le ciel, ou encore parce que nous nous sentons plus fatigués qu'avant. En réalité, nous ne percevons qu'un changement de nos représentations visuelles ou simplements de nos ressentis, et non le tempslui-même. Ainsi, nous percevons une sorte de linéarité du temps : l'univers "vit" une succession d'événements, succession qui semble régulière. C'est pourquoi nous avons pris l'habitude de diviser le temps... Mais le vivons-nous réellement ainsi ? L'expérience semble en effet prouver le contraire : cette succession d'instants n'apparaît pas du tout uniforme, bien au contraire. Par exemple, une heurede travail ennuyeux ne passera pas du tout à la même vitesse qu'une heure de loisirs bien remplie. On pourrait même parler d'un phénomène d'écoulement du temps présent en fonction de l'activité. Il semblerait donc que le temps n'existe que par nos actions, du moins, nous ne le ressentons que par nos activités, ou, à plus longue échelle, par l'impact du temps sur notre personne. Nous le percevonscomme un vide, une sorte de récipient que nous avons la liberté de remplir comme nous le souhaitons. Ainsi, plus il est occupé, et moins nous le percevrons. A l'inverse, l'ennui amplifie cette impression, que chacun a déja eu l'occasion de ressentir, qu'une minute parait en être plusieures. Cela justifie bien l'existence d'un temps propre à chaque individu : personne ne vivra un instant de la mêmefaçon. Le temps est donc quelque chose à "interpréter" ou qu'un individu interprète malgré lui, selon son activité. Mais que signifie alors le fait de le perdre ? Non pas que nous ne le possédons plus, mais plutôt que nous l'avons mal occupé, en somme que nous n'avons pas rempli le vide du temps présent de manière satisfaisante. S'instaure alors le sentiment que ce temps "perdu" est a présent dutemps inutile à notre vie.
Le sens du mot "perdre" peut d'ailleurs nous renseigner sur la façon dont nous percevons le temps : nous le perdons, car nous avons la sensation de ne pas utiliser à bon escient une liberté qui nous est offerte : on a bien le sentiment d'avoir laissé échapper quelque chose. Un vide se crée alors : Le vide de l'instant présent. Mais cette définition pose problème :en effet cette sensation dépendra des différents points de vue. Le fait de perdre son temps n'est pas une vérité générale, c'est une impression qui variera selon chacun. Un élève qui n'envisage pas de faire des études scientifiques pourra avoir l'impression de perdre son temps en cours de physique, d'autres non. Pourtant, tous suivent le même cours. Mais surtout, il se pose un problème...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation de philo : le temps est-il l'ennemi du bonheur ?
  • le temps philo
  • Le temps philo
  • Temps philo
  • La philo dans le temps
  • Dissertation philo
  • Dissertation Philo
  • Dissertation Philo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !