Dissertation philo

3135 mots 13 pages
Mon intériorité n’est-elle qu’étrangeté ?

Plongés dans la vie de Clarissa Dalloway pendant le temps d’une journée, les lecteurs se trouvent exposés aux nombreuses pensées de la protagoniste, cohérentes, incohérentes, spontanées, volontaires ou même automatiques ; caractérisées par des sauts dans la syntaxe et une utilisation de la ponctuation non-conventionelle. L’auteur de ce roman (Mrs Dalloway) Virgina Woolf se rattache au mouvement artistique anglophone appelé stream of consciousness qui cherche à comprendre davantage le fonctionnement de la conscience et de ses absences plus ou moins soudaines et mystérieuses. Aussi est-il légitime de se demander si l’intériorité n’est qu’étrangeté ?
Si l’on se tient à la définition d’intériorité, c’est à dire ce qui est « au dedans de l’âme » (L’éternelle consolation) il convient de se poser les questions suivantes : puis-je me connaître et me comprendre entièrement ? Puis-je être transparent à moi-même ? Et puis-je percevoir mon identité –et par définition qui reste la même à travers le temps- de façon précise ? De plus, « étrangeté » évoque à la fois ce qui est inconnu et étymologiquement l’extérieur donc autrui. Le Moi serait-il donc dépendant de l’extérieur, des autres ?
Il en revient en fait à se demander si le processus de définition du Moi est réalisable, puis-je savoir tout de moi ? et en quoi l’extérieur peut-il m’aider ou non à atteindre la transparence de mon Moi ?

Qu’est-ce qui définit mon intériorité ? Qu’est-ce qui me permet de savoir que je suis et qui je suis ? Le Moi s’affirme dans beaucoup de situations sans pour autant que sa signification soit entièrement établie et concrète, elle semble changer en fonction des individus, de leur perception d’eux-mêmes, du moment… Il s’agit donc de trouver un point commun à tous ces Moi pour pouvoir en déterminer son essence. Ce qui nous définit comme Homme est la capacité à faire preuve de raison, de raisonner. C’est donc le point de départ de la

en relation

  • dissertation philo
    460 mots | 2 pages
  • Dissertation Philo
    1032 mots | 5 pages
  • Dissertation Philo
    1132 mots | 5 pages
  • Dissertation philo
    27912 mots | 112 pages
  • Dissertation philo
    914 mots | 4 pages
  • Dissertation de philo
    3060 mots | 13 pages
  • Dissertation de philo
    293 mots | 2 pages
  • Dissertations philo
    4232 mots | 17 pages
  • Dissertation philo
    763 mots | 4 pages
  • dissertation philo
    911 mots | 4 pages