Dissertation philosophie : le désir

1600 mots 7 pages
Dissertation de philosophie
« L’interdit, menace ou encouragement pour le désir ? »

Il est courant que l’enfant demande à sa mère : « Maman, est ce que je peux toucher ce tableau ? », et que celle-ci lui réponde : « Non, chéri, tu n’as pas le droit, c’est interdit ». Dès son enfance, l’être humain comprend qu’il est certaines choses que l’on ne peut faire. A ce moment là, orgueil et curiosité sont autant de sentiments que l’Homme éprouve, lui qui désire accomplir un acte condamné. L’interdit est, par définition, un impératif institué par un groupe ou une société, qui prohibe un acte ou un comportement. Les « règles » intrinsèques à l’interdit doivent être respectées par l’ensemble de la société. On peut alors se demander si franchir les limites du possible motive ou entrave nos désirs.

Dès lors on est également amené à se poser la question : l’interdit est-il une menace ou un encouragement pour le désir ?

Nous verrons dans un premier temps que l’interdit est un obstacle à la volonté de l’Homme et à son désir. Dans un second temps nous opposerons à cela le fait que ce qui est défendu constitue un manque et une absence, et entraine donc la présence d’un désir chez l’être humain. Enfin, nous nous demanderons s’il existe une entité capable de limiter le désir. L’interdit constitue dans un premier temps un véritable obstacle au désir chez l’Homme.

Tout d’abord, prohiber c’est écarter l’Homme de la notion de désir « possible » et « réalisable », et donc l’empêcher de désirer.

L’interdit consiste à poser des limites à ne pas dépasser. En ce sens, poser des interdits peut conduire à empêcher le désir d’être satisfait, et même d’empêcher tout désir lié à cet interdit d’exister. En effet, lorsque l’on interdit à un humain certaines choses, on l’empêche de pouvoir se projeter dans un avenir où cet interdit serait levé. Ce qui est défendu apparait comme un mur infranchissable qui nous enlève la possibilité de penser à ce qui se trouve derrière. Par

en relation

  • Dissertation philosophie : le désir
    4663 mots | 19 pages
  • Le désir, dissertation de philosophie
    939 mots | 4 pages
  • Dissertation de philosophie : dans le désir suis je moi même ?
    1062 mots | 5 pages
  • Dissertation, philosophie : "ai-je besoin de désirer? "
    2230 mots | 9 pages
  • Francais
    700 mots | 3 pages
  • Dissertation diverses
    1271 mots | 6 pages
  • Liberté illusion ?
    3590 mots | 15 pages
  • Hey girl
    1968 mots | 8 pages
  • Philo
    2425 mots | 10 pages
  • Méthodologie philosophie
    1681 mots | 7 pages