Dissertation philosophique

Pages: 27 (6533 mots) Publié le: 27 mars 2012
La conscience : le mythe d'une vie intérieure propre à chacun

Résumé: Ce cours réunit différents cours sur la conscience, il a donc subi de nombreux remaniements, et surtout, de nombreux ajouts... et il est donc très long. Vous pouvez donc vous contenter de lire la partie I et la partie IIB seulement, surtout si vous n'êtes pas en terminale L. Je précise enfin que la problématique que j'aichoisie ici vous permet de traiter les sujets ayant trait à la connaissance de soi essentiellement.
Pour une étude plus générale de la conscience, lire le cours : La conscience, le propre de l'homme ? (à venir)

PlanINTRODUCTIONI- DESCARTES : LA CONSCIENCE COMME ENTITE ET COMME TRANSPARENCE A SOIA- La découverte du cogito (commentaire de la 4ème partie du Discours de la méthode de Descartes)B-Descartes érige donc la conscience, comme fondement de toute certitude. Elle est ce qu’il y a de plus certain au mondeC- Ce qui est encore plus important, c’est que Descartes fait de la conscience un objet, un "moi" spécial, auquel on peut avoir accès II- LE MOI EN QUESTION : CHOSE OU FONCTION?A- Hume : la conscience comme entité est une pure illusion (critique de l'introspection, et problème del'identité personnelle)B- Kant, La conscience n'est plus une intériorité pure et n'a donc rien de privilégiéCONCLUSION |
 

 INTRODUCTIONLa notion de conscience a toujours interessé la philosophie, car elle est plus ou moins présente dans sa définition même : ainsi, pour Socrate, la philosophie est une entreprise qui nous enjoint à prendre conscience de nos préjugés, et par là, à pouvoir mieuxnous connaître, nous et le monde qui nous entoure. Philosopher, c’est prendre conscience de .. afin de se rendre maître de soi.Nous allons voir que la philosophie attache un sens spécifique à la notion de conscience, qui va bien au-delà de la conscience "critique" découverte par Socrate, et cela, à partir de Descartes.Mais avant d’y venir, abordons quelques exemples. 1. "j’ai pris conscience decela en vieillissant" 2. "la conscience est ce qui doit diriger nos actions" 3. "sa conscience lui interdit d’agir de cette façon" 4. "il est totalement inconscient du danger" 5. "l’inconscient est ce qui détermine nos actions" I- Les propositions (1) et (4) emploient le mot "conscience" au sens d’"avoir conscience de", ou de "prendre conscience". Avoir conscience, c’est le plus souvent êtrecapable de déterminer les conséquences de certains actes ou comportements. Ce qui importe, c’est la notion de capacité à faire quelque chose.Précisions : Cf. étymologie = "cum-scientia", "accompagné de savoir" : être conscient, c’est agir, sentir, ou penser, et savoir qu’on agit, sent, ou pense.En fait il y a plusieurs niveaux de conscience : il y a la conscience immédiate, la conscienceréfléchie, et la conscience morale, qu’on peut ranger dans la conscience réfléchie (en tant qu’elle semble présupposer nécessairement son émergence).1) La conscience immédiate : ce qui accompagne tous nos actes, nos perceptions, etc (sorte de présence du monde, à laquelle nous faisons attention : nous ne sommes alors pas "immergés" dans le monde, confondus avec) Ici l’exemple serait : percevoir un objet; serendre compte qu’un objet est devant nous; et même, c’est ici qu’on rangerait "il a perdu conscience" (ie : il n’est plus "éveillé")2) La conscience réfléchie : la conscience est ici capacité de retour critique sur nous-mêmes, sur nos expériences, nos actions, etc. ; la conscience se retourne sur elle-même, prend ses états de conscience comme objets de conscience; le sujet qui est conscient seressaisit ici comme conscience, il a conscience d’être conscient (on "prend" conscience)3) La conscience morale : capacité de répondre de soi, à porter des jugements de valeurs sur ses comportements (ceux d’autrui, ou les miens); nécessite la précedente, car le sujet doit pour cela faire retour sur ses actes afin de les juger.II- Les propositions (2), (3) et (5) supposent tout autre chose. Il ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation Philosophique
  • Dissertations philosophiques
  • La dissertation philosophique
  • dissertation philosophique
  • Dissertation philosophique
  • Dissertation philosophique
  • Dissertation philosophique
  • DISSERTATION PHILOSOPHIQUE

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !