Dissertation sur electre, de j. giraudoux

488 mots 2 pages
"Électre, pour moi, est avant tout une pure jeune fille, comblée de joie et d'honneurs, et qui n'en accepte aucun, toute entière dévouée à la recherche de la vérité sur la mort de son père."

(Jean Giraudoux)

Vous expliquerez et illustrerez cette remarque en vous fondant sur une analyse précise du personnage d'Électre tel qu'il apparaît dans la pièce de Giraudoux.

Giraudoux, dans son Électre, dresse selon lui le portrait d'"une jeune fille pure", "dévouée toute entière à la recherche de la vérité sur la mort de son père", et qui de ce fait ne peut accepter la joie et les honneurs qui lui reviennent pourtant. Nous allons mettre en lumière les éléments permettant de confirmer cette description d'Électre en reprenant la description de son auteur point par point.

Si l'on regarde la définition du mot "pur" dans le dictionnaire1 il est dit qu'il s'agit de quelque chose, ou de quelqu'un,"qui est sans mélange, [qui] s'interdit toute préoccupation étrangère à sa nature". Sur plusieurs points, le personnage d'Électre rejoint cette définition. Tout d'abord, étymologiquement parlant, Électre veut dire "la lumineuse" (Elektra en grec). Or, la lumière exprime la vérité, la pureté, la clarté ou encore l'éclat2, il est donc inscrit dans la nature d'Électre, dans son essence même, son rôle de "ménagère de la vérité" qui mettra en lumière toutes les zones d'ombres des personnages tout au long de la pièce. Ensuite, l'on peut considérer Électre comme étant pure dans sa manière de ressentir : que ce soit la haine qu'elle éprouve pour Clytemnestre, son adoration pour Agamemnon, ou son amour pour Oreste, tous ses sentiments sont entiers, purs, il n'y pas de demi-mesure. Enfin, Électre se considère elle-même comme étant pure, par opposition à sa mère, Clytemnestre, souillée par le meurtre d'Agamemnon et son adultère avec Égisthe.

Du fait qu'Électre soit obnubilée par la mort de son père, elle ne peut être heureuse ou accepter les honneurs que son rang de princesse

en relation

  • Commentaire composé jean giraudoux
    768 mots | 4 pages
  • La tragédie grecque
    2297 mots | 10 pages
  • Le mythe d'electre selon sophocle, giraudoux et sartre
    2218 mots | 9 pages
  • Dissertation sur Electre
    1247 mots | 5 pages
  • Guerre de troie n'aura pas lieu
    1615 mots | 7 pages
  • "Théâtre de parole"
    1521 mots | 7 pages
  • Document texte
    323 mots | 2 pages
  • Oedjo
    2078 mots | 9 pages
  • CORPUS THEATRE EXCES 1
    1668 mots | 7 pages
  • le théâtre tragique
    502 mots | 3 pages