Dissertation sur la biographie

1049 mots 5 pages
Sujet : Est-il nécessaire de connaître la biographie d’un écrivain pour comprendre et aimer son œuvre ? En prenant appui sur les textes du corpus, sur les textes que vous avez lus et étudiés et sur votre culture personnelle, vous répondrez à cette question en un développement argumenté.

[introduction] Les émissions littéraires ont parfois tendance à confondre écrits et vie de l’auteur. Qu’on se rappelle l’image caractéristique d’un Bernard Pivot qui, sur le plateau de son émission « Apostrophe », mettait mal à l’aise tel ou tel écrivain en lui demandant de justifier par un événement de sa vie telle ou telle page. La vie des auteurs semble alors faire irruption dans leur œuvre et être fatalement liée à cette dernière. Or, est-il nécessaire de connaître la biographie d’un écrivain pour comprendre et aimer son œuvre ? Cette question revêt d’autant plus d’importance qu’elle nous amène à nous interroger sur la nature même de la littérature et du texte littéraire. Si la connaissance de la vie de l’auteur est souvent indispensable pour saisir le texte dans toutes ses dimensions, elle est loin d’être absolument nécessaire dans la mesure où le texte a une existence fondamentalement autonome. En fait, les approches biographiques ou non du texte littéraire peuvent se valoir dans la mesure où on peut les justifier et si elles semblent source de sens.

I. La lecture d’un texte littéraire demande des éclaircissements pour le saisir dans sa totalité. 1. Le lecteur comprendra nettement mieux le texte s’il a quelque connaissance de certains événements de la vie de l’auteur. L’appréhension du texte n’en sera que plus forte et solide. Exemple : la perte de Léopoldine permet de mieux comprendre à qui s’adresse Hugo dans « Demain dès l’aube », lorsqu’il écrit : « Vois-tu ? je sais que tu m’attends. ». De la même manière, savoir le goût qu’avait Baudelaire pour les femmes créoles éclairera de façon tout à fait déterminante la lecture de « Parfum exotique » dans Les

en relation

  • Le genre narratif
    1010 mots | 5 pages
  • Décolonisation
    549 mots | 3 pages
  • Le Droit : Le rôle du Travail
    4381 mots | 18 pages
  • gires
    1247 mots | 5 pages
  • Groupe du laocoon
    363 mots | 2 pages
  • Methodologie dissertation histoire du droit
    437 mots | 2 pages
  • ange
    605 mots | 3 pages
  • Soua nta3ek ta3 zabio
    409 mots | 2 pages
  • Melancholia
    784 mots | 4 pages
  • Corpus
    5553 mots | 23 pages