Dissertation sur le liban

910 mots 4 pages
Le Liban est un pays ayant des prédispositions à la violence et au conflit menant aux crises répétées et ce depuis son accession à l’indépendance » : telle est l’image du Croissant fertile que véhiculent certains médias ; le Liban en effet, à l’instar d’autres pays du Moyen Orient, serait en proie à des « violences ancestrales entre communautés religieuses » , « des crises à répétition » : tout semble se passer, selon de nombreux médias, comme si ce pays serait en proie à des violences inexorables comme inhérentes à ses communautés , cette image ayant succédé à celle « d’une Suisse du Moyen-Orient ». Ces représentations pour le moins simplificatrices, ne viennent que masquer la réalité, brouiller la nature et la réalité des enjeux de la situation libanaise. Ainsi, au début du mois d’avril, Nicolas Sarkozy promet, s’il est élu président de la République française, de « préserver le miracle libanais » qui passe selon lui par une solution unique : le « désarmement des groupes armés ». N’est ce pas là une fois encore une fois concevoir une image simplificatrice de la réalité libanaise ? En effet, la crise libanaise ne peut être résumée à l’existence de groupes armés alors que d’autres enjeux sont aussi prégnants. Parler de miracle libanais, c’est sans nul doute oublier que depuis les années 90, le Liban a certes su se parer d’une apparente richesse, visible dans sa capitale, mais est devenu aussi le pays le plus endetté du monde, où 33% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et où le chômage est très fort. C’est aussi oublier les faiblesses de la vie politique ivoirienne, oublier que le Liban est un Etat divisé, exsangue, qui ne parvient à maintenir ses prérogatives étatiques. D’autre part, cette perception occulte l’influence des puissances régionales et internationales dans le maintien de la fragilité de l’Etat libanais, pris dans des enjeux géopolitiques souvent brûlants. Pour ne pas se laisser tromper par la désinformation, il nous appartient de

en relation

  • Poésie
    396 mots | 2 pages
  • Sssssssssssssssssssssssssss
    363 mots | 2 pages
  • Le manque d’unite, facteur d’instabilite au proche-orient
    4564 mots | 19 pages
  • Documents
    1256 mots | 6 pages
  • Lafontaine
    4831 mots | 20 pages
  • Annales bac ses
    16835 mots | 68 pages
  • 48 sujets disserts 2002 2003
    4651 mots | 19 pages
  • Bac sciences économiques
    780 mots | 4 pages
  • dissertation
    978 mots | 4 pages
  • Zoulou bing bing
    712 mots | 3 pages