Dissertation sur le récit historique

591 mots 3 pages
Du journal au récit historique – Dissertation

« Mentir pour son avantage à soi-même est imposture, mentir pour l’avantage d’autrui est fraude, mentir pour nuire est calomnie, c’est la pire espèce de mensonge ; mentir sans profit ni préjudice de soi ni d’autrui n’est pas mentir : ce n’est pas mensonge, c’est fiction. » Rousseau La littérature doit-elle s’inspirer d’événements historiques réels et se nourrir de documents authentiques ? Quel parti peut-elle en tirer ? Quels dangers cela peut-il présenter pour elle ? Quelle marge peut prendre un auteur par rapport à l’histoire ? En effet, des faits historiques sont parfois utilisés en littérature. Il est difficile, dans ce domaine, de déterminer les limites à ne pas dépasser pour les auteurs quant à la part de fantaisie qu’ils peuvent introduire dans leurs écrits s’inspirant d’événements réels. Les motivations des auteurs de tels écrits et les risques qu’ils prennent constituent un sujet de réflexion intéressant. La première thèse traite des intérêts de cette littérature, tandis que la deuxième thèse au contraire, expose les dangers de cette littérature.

Cette littérature a, comme toute chose, des intérêts. Néanmoins, ces intérêts n’en sont pas aux yeux de tout le monde, car le sujet, à partir du moment où l’on se questionne à son propos, peut engendrer des réponses entrant dans le domaine de la philosophie. Du point de vue de l’auteur, le fait d’écrire en s’inspirant de faits historiques et de documents authentiques peut se révéler enrichissant, étant donné que celui-ci est, dans la plupart des cas, contraint à se documenter, à s’informer sur le sujet traité, ce qui, inévitablement l’instruit, et l’amène par la même occasion à mener une réflexion sur le sujet. Barbey d’Aurevilly par exemple, s’est beaucoup documenté pour écrire L’ensorcelée. Dans son roman, il a décrit la Normandie à un moment précis de l’histoire, et pour ce faire, il a lu des livres sur la région, a repéré des dates

en relation

  • Fiche lecture ami retrouvé
    364 mots | 2 pages
  • commentaire de document
    1044 mots | 5 pages
  • histoire_methodologie
    4770 mots | 20 pages
  • Compte rendu du dernier jour d'un condamné
    1483 mots | 6 pages
  • Commentaire sur "la dent d'or de fontenelle"
    1235 mots | 5 pages
  • La Variété Des Textes Est Infinie
    969 mots | 4 pages
  • méthode dissertation
    1601 mots | 7 pages
  • la poésie ; convaincre, persuader, délibérer
    3308 mots | 14 pages
  • L'écrit d'invention au bac de français
    2895 mots | 12 pages
  • Dissertation sur le conte
    664 mots | 3 pages