Dissertation sur le sujet : "n'y a-t-il de beau que l'original ?"

Pages: 16 (3962 mots) Publié le: 31 août 2013
Philosophie : Dissertation sur le sujet : "N'y a-t-il de beau que l'original ?"


« Il n’y a qu’une seule chose valable en art, c’est l’inexplicable. »
Cette citation est de Georges Braque, un des premiers peintres cubistes, ce fut un peintre de la première moitié du XXème siècle, il naquit en 1882 et mourut en 1963.
Par l’« inexplicable », Braque dans sa phrase peut englober plusieursaspects de l’art, à commencer par la beauté, qui est une des fins de l’art, sans pour autant en être sa finalité. En effet, les philosophes qui se sont penchés sur la question de l’art se sont toujours heurtés à la difficulté de la question de la définition de ce que sont la beauté et le beau. En effet, le beau est vu différemment par les philosophes, et cela varie en fonction de leur courant depensée. Il ressort tout de même que le beau est une des finalités de l’art sans pour autant en être sa fin, c’est-à-dire que le beau fait partie intégrante de l’art, qu’il est même un des buts recherchés par certains artistes, mais que ce n’est pas pour autant le seul but recherché par ces derniers. L’art peut ainsi avoir d’autres significations comme un porteur de messages lorsque l’on parle d’artengagé, par exemple. Un deuxième aspect que Georges Braque peut englober dans son terme d’ « inexplicable » est la rupture de la nouveauté qui se produit parfois en art. Ainsi cette rupture est difficilement explicable par les contemporains, mais elle est assimilée par les artistes postérieurs à cet évènement. L’inexplicable peut donc devenir la rupture artistique qui se produit entre deux mouvementsdifférents qui coexistent. L’original pourrait donc être vu comme inexplicable lui aussi. Le troisième aspect de ce terme d’inexplicable employé par Braque peut aussi consister en la représentation spirituelle du projet d’œuvre que souhaite l’artiste, en ce sens où la réalisation physique de ce projet ne pourra jamais correspondre parfaitement à l’œuvre qu’il s’était représenté auparavant.L’inexplicable est alors la volonté originelle de l’artiste qu’il aura beau décrire le plus précisément possible, une idée reste une association de pensées qui sont propres à chacun.
Ainsi, si le beau est si difficile à expliquer, comment pourrait-on atteindre en art une forme de beauté ?
Nous verrons dans un premier temps que l’original permet certaines formes de beauté, mais nous montrerons qu’ilexiste cependant un idéal du beau. Enfin, nous étudierons la question de la subjectivité de la beauté.

Dans une première partie, nous essayerons de voir que la beauté peut se trouver par l’originalité, et notamment dans l’innovation que représente l’original. On peut aussi se demander à partir de quand l’original devient un modèle, et sur la place qu’il occupe dans les sociétés contemporaines.Ainsi dans un premier temps, nous allons nous concentrer sur la beauté dans l’innovation, c’est-à-dire comme le disait Braque, le caractère inexplicable dans l’art qui pourrait être sa nouveauté et la rupture extrême qu’elle entraîne qui n’est que difficilement explicable par les contemporains de l’œuvre. En effet, on peut voir l’innovation comme belle dans la rupture qu’elle représente,puisqu’elle peut être une nouvelle vision du monde par un artiste, ou représenter un nouveau projet, innovant, qui renouvèle l’art. Or un renouvellement de l’art permet de procurer des sensations nouvelles au spectateur, et cela enrichit sa vie, l’art serait donc utile et bon pour tous. On peut citer par exemple le courant impressionniste débuté par des peintres comme Monet, ou Manet, qui rompit avectoutes les formes de peinture classique alors en vogue dans les grands salons du XIXème siècle. Ce courant, alors d’une incroyable nouveauté et innovation, tant sur le plan artistique que technique, puisque la peinture impressionniste n’est visible et figurative qu’à une certaine distance et sous un certain angle, a d’abord été refusé par ces grands salons, provoquant même parfois des polémiques...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation, "Au théâtre, il n'y a pas que le langage des mots"
  • Dissertation j’erre à travers mon beau paris
  • n'y a ABSOLUMENT n'y a ABSOLUMENT n'y a ABSOLUMENT
  • Il n'y en a pas
  • Théophile gauthier affirme il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien
  • N'y a t-il de beauté que dans l'art ?
  • Il n'y a pas d'amour heureux
  • N'y a t-il de vérité que scientifique?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !