Dissertation sur "ouvrez des écoles et vous fermez des prisons"

Pages: 6 (1345 mots) Publié le: 9 janvier 2013
Dissertation

Sujet : '' Ouvrez des écoles et vous fermerez des prisons. ''

Plan de la dissertation :

Introduction: Je remets l'affirmation de Victor Hugo dans son contexte, puis je la confronte avec
notre époque actuelle. Je me pose ensuite différentes questions sur la problématique.
Et enfin, j'annonce le plan.

La problématique : Pourquoi la délinquance se développe etprend de plus en plus d'ampleur dans
notre société actuelle, alors qu'en contrepartie l'école est accessible pour tous ?

Les causes de la problématique :

1°) Les jeunes s'influencent mutuellement dans des groupes appelés « bandes ».
2°) Les professeurs n'ont plus le même impact sur les jeunes comme autrefois.
3°) La politique délaisse les institutions scolaires.

Les solutionsface à la problématique :

1°) Mettre un plus grand budget au service des établissements scolaires.
2°) La mise en place d'un service contre le décrochage scolaire.
3°) Une plus grande communication entre les enseignants et les élèves.

Grande figure du 19eme siècle, Victor Hugo affirma : « Ouvrez des écoles et vous fermerez des prisons ». Tirée de l'une de ses plus grandes œuvres, «Les Misérables », son propos
était justifié. Ainsi, au 19eme siècle, une grande partie de la population souffrait d'analphabétisme.
On y retrouvait, à cette même époque la présence d'une grande misère. Beaucoup de personne sombrait dans l'alcoolisme, se trouvant dans l'incompréhension, il n'avait d'autre choix que de faire face à la délinquance et à la violence en permanence. D'autre part, lamajorité des enfants n'avait pas accès à l'école. Par conséquent, il était confronté à un milieu inadéquat pour leur jeune âge, comme la rue ou encore certains lieux de travail. De plus, seule la bourgeoisie avait la possibilité d'y accéder. Mais rappelons également que l'école n'était pas obligatoire. De ce fait, nombreux sont les philosophes et autre intellectuelles, comme Victor Hugo, quiprônaient le développement de l'instruction publique. Car pour Victor Hugo comme pour d'autre, l'instruction était la solution évidente face à la délinquance. Mais es-ce le cas aujourd'hui ? Cette affirmation peut-elle s'appliquer dans notre société actuelle. L'école est-elle vraiment la solution face aux nouvelles formes de criminalités qui émergent dans notre société ?


Dans notre société actuelle,la montée de la délinquance devient de plus en plus préoccupante. Pour ainsi dire, la jeunesse devient dangereuse et même incompréhensible pour certain. D'une part, l'instruction est abordable pour tous, et cela depuis 1880, grâce à Jules Ferry, où
l'école est devenue obligatoire, gratuite et laïque.
Pourtant, la jeunesse n'est plus aussi motivée que d’antan. Certains décrochent, abandonnentet d'autre sèchent les cours. Ainsi, la délinquance est présente en permanence : viol, meurtre, intimidation, vandalisme, font à présent parti de notre quotidien. D'autre part, le concept de l'école a évolué, mais les formes de délinquances et de criminalités aussi.
Par conséquent, l'école est remise en question. Alors, es-ce que de nos jours, l'école remplie son
rôle ? Et 'l'instruction est-elle suffisante pour faire face à tous ces changement radicaux ?

Pour commencer, l'une des causes de la délinquance dans notre société actuelle, est l'influence qu'il y a au sein des bandes qui se forment entre jeune. En se retrouvant dans ce genre de groupe, ils cherchent un certain soutient qu'ils ne trouvent peut-être pas au sein de leur famille, du réconfort, ou encore du partage parrapport à des opinions semblables. D'une part, ces bandes, pour la majorité de leur temps, restent ensembles. Mais au fur et à mesure, une certaine pression se ressent au sein du groupe. Les uns après les autres, chacun se met la pression, ils sont donc forcés à adopter un comportement auquel ils n'adhèrent pas. Ils s'y sentent même obligés car ils veulent sentir qu'ils appartiennent à ce groupe....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ouvrez les écoles et vous fermerez les prisons
  • Ouvrez les écoles et vous fermerez des prisons
  • Ouvrez des ecoles vous fermerez des prisons
  • Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons.
  • Ouvrez des écoles vous fermerez des prisons
  • Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons
  • "Ouvrez des écoles vous fermerez des prisons"v.hugo
  • « Ouvrez des écoles et vous fermerez des prisons » V. Hugo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !