Dissertation sur l'apologue

937 mots 4 pages
Dissertation

Tout le monde a déjà lu un apologue, en le sachant ou non, un texte court avec un message qui parait pourtant juste divertissant. Mais est-ce seulement le but de l’apologue ou sert-il aussi à éveiller la réflexion ? Nous allons répondre à cette question en commençant par démontrer que l’apologue est divertissant, puis nous verrons qu’il suscite aussi la réflexion du lecteur.

Nous allons tout d’abord aborder le divertissement dans ces apologues, qui est une des bases de ce type de texte. Le divertissement peut s’expliquer par une rapidité de l’action avec peu de description, aucun monologue ou même de prise de parole d’un personnage trop longue. Nous pouvons noter que dans Le Renard et le Bouc (fable V, livre 3), et dans tout apologue, on trouve un début in medias res avec le verbe conjugué « allait » v.1 qui permet de rentrer directement dans l’action sans avoir de description. De plus dans Le Loup et le Chien (fable V, livre 1) la présence de stichomythie, un enchainement de dialogue court, au vers 33 « Qu’est-ce là ? lui dit-il. –Rien. –Quoi ? rien ? – Peu de chose. » et donc pas moins de quatre réplique en un seul vers, révèle un rapidité de dialogue.
Le divertissement se trouve aussi à travers les scènes comiques, de par un dialogue aux répliques « biens placés » mais aussi par des scènes qui paraissent ridicule. Une des fables les plus connus pour son comique est La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf (fable III, livre 1), le titre étant lui-même parlant car la taille d’une grenouille est minuscule par rapport à un bœuf et donc le résultat, aux vers 9 et 10 « La chétive pécore. S’enfla si bien qu’elle creva. », parait évident et finalement amusant. Ou encore, le comique se retrouve aussi dans Le Renard et la Cigogne (fable XVIII, livre 1) avec la similitude entre les vers 6 et 7 et les vers 20 à 23 où la vengeance de la Cigogne consiste à copier le Renard ce qui met ce derniers dans l’embarras.
Enfin nous pouvons

en relation

  • L'apologue (dissertation
    1997 mots | 8 pages
  • Dissertation sur l'apologue
    2235 mots | 9 pages
  • Dissertation sur l'apologue
    882 mots | 4 pages
  • Dissertation sur l'apologue
    1280 mots | 6 pages
  • Dissertation sur l'apologue
    1323 mots | 6 pages
  • Dissertation, l'apologue
    655 mots | 3 pages
  • Dissertation l'apologue
    827 mots | 4 pages
  • Dissertation sur l'apologue
    260 mots | 2 pages
  • Dissertation sur l'apologue
    1166 mots | 5 pages
  • Dissertation: l'apologue
    1464 mots | 6 pages