Dissertation sur l'art total

1010 mots 5 pages
Dissertation sur l'art total par Y.PALUMBO, élève de TL, Nancy.

La notion d’art total est apparue sous l'égide de Richard Wagner. Il désigne cette nouvelle façon d'appréhender l'art par le terme de "Gesamtkunstwerk". Le Gesamtkunstwerk indiquait, à la fin du 19ème siècle, une une certaine utopie dans les milieux artistiques, parfaitement démontré par le drame wagnerien. Il utilisait le genre de l'opéra, pouvant alors rassembler la musique, les arts plastiques et la littérature en une parfaite synthèse. L'art s'émancipe alors et devient autonome. A présent, l'art existe en tant que tel, c'est un but en lui-même. La naissance de cet art total puise évidemment sa source dans le romantisme allemand. En accord avec les futures idées du mouvement fluxus; " l'art c'est la vie ". Mais la vie est une œuvre d'art dont nous sommes tous les artistes. Seulement, nous pouvons nous questionner sur l'origine d'un tel art et sur son développement dans le temps.
Premièrement, nous nous attacherons à attribuer la naissance de l'art total à Richard Wagner, puis, dans une seconde partie, puis nous nous attarderons sur la question du développement de cette idée d'œuvre d'art totale, notamment à travers des artistes plus contemporains, par l'intermédiaire des "cremasters" de Matthew barney.

Avant tout, il ne faut pas oublier que Richard Wagner considère « secondaires » les arts autres que la musique et la poésie, qui, malgré l’intérêt qu’il leur porte, ne s’accomplissent que par les décors et la mise en scène, indispensables au « Gesamtkunstwerk ». Le souffle qui l’inspira prend sans doute sa source dans le romantisme allemand, en particulier avec le philosophe Scheling, à travers son explication totale de la réalité conçue comme une œuvre d'art totale. Wagner s’est imposé dans la musique occidentale à travers le domaine de l’opéra, opéra pour le moins inhabituel qui bousculera les habitudes de l’époque, vers, dit-il, un « art total » : spectacle

en relation

  • L'embrigadement dans une société totalitaire
    3439 mots | 14 pages
  • Utilité de l'écrivain
    3186 mots | 13 pages
  • Peut on se passer d'illusion ?
    2222 mots | 9 pages
  • methode de dissertation
    8401 mots | 34 pages
  • Figures ii gérard genette
    2581 mots | 11 pages
  • Peit-on aimer une oeuvre d'art sans la comprendre ?
    3287 mots | 14 pages
  • Dissert
    6067 mots | 25 pages
  • Morale et science
    753 mots | 4 pages
  • La méthodologie de la dissertation
    802 mots | 4 pages
  • Histoire de l’art et de l'archéologie
    42989 mots | 172 pages