Dissertation sur l'imagination

Pages: 10 (2306 mots) Publié le: 4 août 2013
L’imagination est définie comme la capacité à inventer, à produire des choses, par le biais de l’imaginaire. Elle consiste à constituer ou à reconstituer, en se basant sur l’expérience du réel, des scènes parfois plaisantes pour l’individu. Si l’imagination, associée à la rêverie, peut être un point positif pour le bien-être de l’individu, certains auteurs relatent les dangers de cette dernière.« Faut-il lâcher la bride à l’imagination ? » ou, autrement dit, doit-on se méfier de l’imagination ?
A première vue laisser courir l’imagination ne peut-être que profitable à l’individu, en entrant dans un monde qu’il s’est lui-même crée. Mais nous verrons que cette imagination nécessite une certaine méfiance. Enfin nous nous demanderons si, en fait, nous sommes vraiment libres de penser.I/ Il faut laisser courir l’imagination

A / L’imagination est le remède à l’ennui

Lâcher la bride à l’imagination peut apparaître comme essentiel, puisqu’elle pourrait être un remède contre l’ennui, aussi appelé le mal moderne. Jean-Jacques Rousseau, dans Les Rêveries du promeneur solitaire, en fait même l’éloge. Dans son ouvrage et notamment dans la cinquième promenade, il fait l’éloge dulaisser-aller, de l’oisiveté ainsi que de l’imagination. En chassant toute agitation de l’âme, elle permet de faire passer le temps plus rapidement. Cependant, pour imaginer, il faut être délaissé de toute préoccupation. Il qualifie ses deux mois de rêveries comme étant les deux meilleurs de son existence. Au contraire, plus l’imagination s’éteint, plus nous devenons malheureux. En effet, comme ill’explique dans la septième promenade, la rêverie s’oppose à la réflexion, qui elle est source d’ennui. Il qualifie même l’imagination de « récréation des yeux ». Sa perception de l’imagination explique en grande partie ses travaux botaniques, qui pour lui, alimente la rêverie, sans pour autant la remplacer. C’est le travail d’un oisif qui nécessite peu d’effort et peu de réflexion. L’idée quel’imagination est un remède à l’ennui se retrouve aussi dans les comédies de Molière, notamment dans Le malade imaginaire. Dans cette comédie, le personnage principal, Argan, souffre d’une certaine hypocondrie. On remarque que quand Argan s’ennuie, il se croit malade. En effet, lorsqu’il est chargé de trouver quelqu’un à qui marier sa fille, pour ses propres intérêts, il ne pense plus à ses maladies.On peut donc une fois de plus proposer le schéma suivant, qui consiste à dire que l’ennui entraîne la rêverie, l’imagination. Emmanuel Kant partage aussi cette idée de solution contre l’ennui. D’après lui, elle permet de nous divertir, puisqu’elle nous sort du banal, de l’ordinaire. Il explique aussi que cette dans la poésie que celle-ci se manifeste le plus. L’imagination est créatrice et permetd’imaginer, par rapport à un concept, une multitude d’images possibles, que la raison ne nous permettrait pas d’expliquer la raison. On peut donc bien qualifier la rêverie, l’imagination comme un remède à l’ennui.

B / L’imagination comme source de plaisir

Nous avons vu précédemment que l’imagination apparaît comme une solution face à l’ennui. En ce sens elle peut être aussi qualifiée de sourcede plaisir. J-J Rousseau parle même de l’imagination, comme satisfaction illusoire du désir. En ce sens, on peut expliquer que le plaisir réside dans l’anticipation du bonheur à venir. Pour illustrer l’idée de Rousseau, on peut prendre l’exemple des anniversaires. Lorsque que l’on attend un anniversaire, nous nous imaginons les cadeaux que nous pouvons recevoir. Nous mettons en scène dessituations qui nous rendraient heureuse. Mais lorsque nous les ouvrons, nous sommes partiellement déçus, d’une part parce que nous nous attendions peut-être à d’autres cadeaux par rapport à ce que nous avions imaginé, d’autre part puisque l’excitation d’ouvrir les cadeaux est terminée et que nous n’avons plus rien à désirer. Chez Emmanuel Kant, le bonheur est l’idéal de l’imagination d’où la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'imagination
  • Dissertation : la roman doit
  • Dissertation : le roman doit-il selon vous privilégier l'imagination ou décrire fidèlement la réalité ?
  • L'imagination
  • Dissertation, le théâtre un lieu de la plus grande liberté, de l'imagination la plus folle
  • l'imagination
  • L'imagination
  • L'imagination

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !