Dissertation d'économie

666 mots 3 pages
DOPAGE
UN RISQUE ?

Depuis quelques années, on remarque que dans les compétitions sportives le dopage est souvent présent dégradant ainsi l’image de ces sportifs. L’action de se doper consiste à augmenter la puissance, la qualité physique d’un sportif (ex : endurance, etc.).
Cette action à deux connotations l’une qui apparait positive, car le dopage permet de stimuler l’athlète et l’autre négative car le dopage peut être assimilé à une prise de drogue. Dans tous les cas la connotation négative prend le dessus comme le montre la suspension du cycliste espagnol Roberto Hiros pendant deux ans et déchu de sa victoire pendant le tour d’espagnol où il avait subi un contrôle positif à l’EPO (l'érythropoïétine). Le cyclisme est ainsi l’un des sports dans lequel le dopage est très présent, car les conditions physique à obtenir dans ce sport son très élevé.
Les cyclistes se dopent pour différentes raisons, il y a la motivation primaire et secondaire toutes deux ayant des conséquences différentes sur le dopeur. Les motivations primaires amènent le cycliste vers le dopage, comme leur emploi du temps toujours chargé car ils doivent jongler entre entraînement et leur vie familiale ; tout cela étant une cadence dure pour un organisme normal, ainsi poussant le cycliste à ce dopé. De plus, le cyclisme est un sport où la barre de sélection est élevée car pour participer à une compétition, l’élite est sélectionner parmi tant d’autres athlètes, cette pression et crainte de ne pas être sélectionner pousse le cycliste à vouloir améliorer ses performances en ce dopant. Il est également reconnu que de nos jours, la pression médiatique incite au dopage comme on peut le voir lors de grand évènement tel le tour de France, retransmit pratiquement dans le monde entier ainsi le cycliste veut s’assurer du prestige en gagnant la course pour remonter sa côte de popularité en faisant la une des médias. Les motivations secondaires contrairement au primaires incite l’athlète à continuer à

en relation

  • Dissertation d'économie
    341 mots | 2 pages
  • Dissertation d'economie
    715 mots | 3 pages
  • Dissertation d'economie
    835 mots | 4 pages
  • Dissertation d'économie
    2779 mots | 12 pages
  • Dissertation d'economie
    396 mots | 2 pages
  • Dissertation d'économie
    1441 mots | 6 pages
  • Méthode dissertation d'économie
    346 mots | 2 pages
  • Méthodologie de dissertation d'économie
    2427 mots | 10 pages
  • Dissertation d'économie sur le quatar
    1151 mots | 5 pages
  • Plan de dissertation d'economie
    371 mots | 2 pages