Dissertation

1830 mots 8 pages
-Bien sûr ça peut être un moyen de faire bouger les choses,de faire prendre conscience aux lecteurs d'un problème

-C'est également un moyen de mettre en avant un problème et d'exposer ses solutions sans forcément s'engager politiquement

-Mais il faut aussi laisser une place au divertissement

-De plus critiquer un aspect de la société ou prendre parti, ça implique des "critiques négatives".Les oeuvres en général doivent aussi servir à transmettre des sentiments et des émotions plus "légers".

-On pourrait également allier le côté "critique" au côté "divertissement".Ou allier la beauté d'un texte à une dénonciation, comme dans un poème. Cette remarque pourrait être dite dans une troisième grande partie. Ici je pense surtout au théâtre (notamment à la satyre) et,pour ce qui est du poème,c'est "Le Dormeur du Val" de Rimbaud qui me vient en premier. Mais je ne sais même pas si on peut vraiment parler d'engagement dans ces cas là?

La question en présuppose une autre : l'auteur doit-il s'engager (au détriment de la forme de l'oeuvre) ? Son engagement doit-il effacer la poésie de l'écriture.
En lisant tes idées, surtout sur les 'critiques négatives', terme qui ne me semble pas très adapté non plus, il me vient à l'esprit ceci : l'engagement oui, mais à quel prix ? Pense aux auteurs qui ont fini en prison (et il y en a !!!), à la censure et autres arrestations. Même aujourd'hui, il ne faut pas croire que cela a disparu.

II. Pourquoi les artistes s’acquittent-ils de cette mission « politique » ?
Laissons donc ces productions sans réel intérêt pour revenir à ces joyaux de la littérature et recherchons où le poète trouve les raisons et les moyens de son engagement : le poète, l’artiste ont un devoir de subversion.
Le devoir s'enracine dans la responsabilité de tout homme pour ce qui se passe en son temps. L'écrivain, avec sa sensibilité exacerbée, est plus violemment attiré par l'expression politique que ses contemporains. Sa culture le pousse également à

en relation

  • Dissertation sur la dissertation
    5252 mots | 22 pages
  • Dissertation sur la dissertation
    959 mots | 4 pages
  • Qu' est ce qu' une dissertation ?
    2745 mots | 11 pages
  • Dissertation
    1385 mots | 6 pages
  • Dissertation
    447 mots | 2 pages
  • Dissertation
    860 mots | 4 pages
  • Dissertation
    574 mots | 3 pages
  • Dissertation
    311 mots | 2 pages
  • Dissertation
    1741 mots | 7 pages
  • Dissertation
    2792 mots | 12 pages