Dissertation

Pages: 1591 (397642 mots) Publié le: 31 janvier 2011
 

KEN FOLLET

LES PILIERS DE LA TERRE

STOCK

Sommaire PREMIERE PARTIE............................................................ 1 DEUXIEME PARTIE ........................................................... 1 TROISIÈME PARTIE .......................................................... 1 QUATRIÈME PARTIE ........................................................ 1 CINQUIÈME PARTIE......................................................... 1

La nuit du 25 novembre 1120, le Vaisseau blanc appareilla a destination de l'Angleterre et sombra corps et biens au large de Barfleur : il n'y eut qu'un survivant... Le vaisseau représentait le dernier cri en matière de transport maritime et il était muni des plus récents perfectionnements connus de
 

 

la construction navaled'alors... Si l'on a beaucoup parle de ce naufrage, c'est en raison du grand nombre de personnalités qui se trouvaient a bord ; outre le fils du roi, héritier présomptif du trône, il y avait deux bâtards de sang royal, plusieurs comtes et barons et presque toute la maison du roi... Cela eut pour conséquence historique de laisser Henry sans héritier... Cela provoqua la guerre de succession et la périoded'anarchie qui suivit la mort de Henry. A. L. POOLE, From Domesday Book to Magna Carta

 

 

Les jeunes garçons arrivèrent de bonne heure pour la pendaison. II faisait encore sombre quand les trois ou quatre premiers d'entre eux s'étaient glisses hors de leur taudis, silencieux comme des chats dans leurs bottes de feutre. Une mince pellicule de neige fraiche recouvrait la petite ville, commeune couche de peinture neuve, et leurs empreintes furent les premières a en souiller la surface immaculée. Ils passèrent entre les huttes de bois serrées les unes contre les autres et suivirent les rues, ou la boue avait gelé, jusqu'a la place du marche silencieuse ou la potence attendait. Les garçons méprisaient tout ce que leurs aînés appréciaient. Ils dédaignaient la beauté et raillaient labonté. Ils éclataient de rire à la vue d'un infirme et, s'ils apercevaient un animal blessé, ils le lapidaient à mort. Ils se vantaient de leurs blessures, ils arboraient avec orgueil leurs cicatrices, et réservaient leur admiration toute particulière aux mutilations : un garçon à qui il manquait un doigt, c'était un roi. Ils adoraient la violence ; ils pouvaient parcourir des lieues pour voir lesang couler et jamais ils ne manquaient une pendaison. Un des garçons pissa au pied de la potence. Un autre gravit les marches de l'échafaud, posa ses pouces sur sa gorge et s'affala, le visage crispe dans une macabre parodie de strangulation ; les autres s'exclamèrent d'admiration, et deux chiens débouchèrent sur la place du marché en aboyant. Un très jeune garçon commença imprudemment à croquer unepomme et un des aînés lui donna un coup de poing sur le nez et la lui vola. Le cadet se soulagea en lançant une pierre aiguisée sur un chien qui rentra chez lui en hurlant. Puis il n'y eut plus rien à faire, alors ils s'accroupirent sur le pavé sec du portail de la grande église, attendant qu'il se passe quelque chose. La lueur des chandelles vacilla derrière les volets des maisons cossues debois et de pierre, alignées tout autour de la place, demeures d'artisans et de négociants prospères. Déjà les servantes et les apprentis allumaient les feux, faisaient chauffer l'eau et préparaient le porridge. Le ciel vira du noir au gris. Les gens sortirent de chez eux baissant la tête au passage du seuil de la porte, emmitouflés dans de lourds manteaux de grosse laine, et descendirent enfrissonnant jusqu'a la rivière ou ils s'approvisionnaient en eau. Bientôt un groupe de jeunes gens, valets d'écuries, ouvriers et apprentis, firent leur entrée sur la place du marché. Ils chassèrent à coups de pied et à coups de poing les jeunes garçons du porche de l'église, puis s'adossèrent aux arches de pierre sculptée, se grattant, crachant par terre et discutant avec une assurance étudiée de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation
  • Dissertation
  • Dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • Dissertations
  • dissertation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !